Lemaitre en forme olympique

  • A
  • A
Lemaitre en forme olympique
@ REUTERS
Partagez sur :

ATHLE - Le sprinteur français est devenu le 3e meilleur performeur de la saison sur 200 m.

Christophe Lemaitre a frappé un grand coup, samedi, lors du meeting Diamond League de Londres. Le sprinteur tricolore a remporté le 200 m en 19"91 devant le Néerlandais Churandy Martina (19"95), sacré champion d'Europe à Barcelone le mois dernier. Grâce à ce chrono, à onze centièmes seulement de son record de France (19"80), Lemaitre devient le troisième meilleur performeur de l'année derrière les Jamaïcains Yohan Blake (19"80) et Usain Bolt (19"83), qui détiennent les deux meilleurs chronos de la saison sur la distance.

"Martina m'a offert une belle bagarre, ça se joue à pas grand chose. J'ai eu du mal à le dépasser au milieu de la ligne droite", a expliqué l'athlète tricolore. "J'ai du mal à la fin, je n'ai pas encore vraiment les jambes pour tenir un vrai 200 m." Voilà qui promet alors que Lemaitre a amélioré sa meilleure marque de la saison de 40 centièmes...

"Normalement, je fais l'impasse sur 100 m"

Ce demi-tour de piste sous le ciel chargé de Londres était censé lui apporter des réponses sur son approche des Jeux olympiques, où il hésite à doubler 100 et 200 m. Sur le demi-tour de piste, Lemaitre, désormais "troisième homme" derrière Blake et Bolt, a une chance réelle de médaille, ce qui n'est pas forcément le cas sur 100 m avec la présence des Américains Tyson Gay, Justin Gatlin et Walter Dix.

"Forcément je vais faire le 200, oui", a confirmé Lemaitre. "Normalement, je fais l'impasse sur le 100 m. A moins d'un changement, ou que Pierrot (Carraz son entraîneur) ait envie de me mettre dessus. Peut-être aux Jeux prochains (de Rio 2016) si j'y suis." En attendant, Lemaitre s'est estimé satisfait de sa performance, la deuxième de sa carrière après les 19"80 réalisés l'an passé en finale des championnats du Monde, à Daegu : "je suis proche des 19"90, c'est très bien. C'est un peu mieux que ce que j'espérais. Il se peut qu'il y ait les mêmes conditions pour les Jeux olympiques (piste humide et froid)." Et s'il pouvait y avoir le même temps, cela serait peut-être synonyme de médaille...