NBA : le retour de LeBron James en 10 anecdotes

  • A
  • A
NBA : le retour de LeBron James en 10 anecdotes
@ REUTERS
Partagez sur :

SÉISME - LeBron James aux Cleveland Cavaliers, c'est une affaire de basket, mais pas seulement.

"I'm coming home." "Je reviens à la maison." En annonçant le 11 juillet dernier son retour au sein des Cleveland Cavaliers, qui l'avaient recruté en 2003, LeBron James a provoqué un tremblement de terre en NBA. La secousse la plus attendue est que la franchise de l'Ohio, renforcée également par l'arrivée de Kevin Love en provenance de Minnesota, fait désormasis figure de favori du championnat qui reprend mardi soir, aux côtés du tenant du titre, les San Antonio Spurs, et des Chicago Bulls. Mais les répliques de ce séisme sont nombreuses et fort variées, sur le terrain comme en dehors.

1. Une loterie pour le voir. Redevenue une équipe comme les autres malgré la montée en puissance de Kyrie Irving, n°1 de la draft 2011 (la sélection des joueurs par les différentes équipes qui a lieu chaque année en juin, ndlr), les Cleveland Cavaliers n'attiraient pas la grande foule ces dernières saisons. Ce n'est plus le cas. Les 12.000 abonnements de la Quicken Loans Arena ont rapidement trouvé preneurs et, pour donner sa chance à tout le monde, la franchise a décidé d'organiser une loterie pour répartir les quelques 8.000 billets restants à chaque match.

LeBron James inscrit 18 points contre Chicago en pré-saison :

2. Soixante-sept jours de régime. Pendant 67 jours (c'est précis), "LBJ" s'est astreint à un régime strict, sans féculent, ni produit laitier ni sucre. L'objectif, redescendre sous les 110 kilos et éviter le risque de crampes, qui l'avaient empêché de disputer la fin du match n°1 des finales NBA, perdu face à San Antonio. "Je n'ai pas besoin de maigrir pour voler dans la raquette, mais cela ne peut pas faire de mal", a confié le héros local, qui a beaucoup travaillé physiquement cet été.

3. Un double partenariat high tech à assurer. Depuis 2008, LeBron James est l'une des figures de proue de la marque de casques Beats by Dr.Dre, avec laquelle il vient de signer un spot empreint de solennité (ci-dessous). En mai dernier, la marque a été rachetée par Apple. "Problème", "LBJ" est également sous contrat avec... Samsung. La star de la NBA va donc entamer sa première saison en tant qu'ambassadeur des deux principaux rivaux sur le marché du smartphone.

La nouvelle pub de Beats by Dr.Dre :

4. Un cadeau de Noël. Après avoir lâché les Cavs en 2010, James a fait de même avec le Miami Heat en 2014. Forcément, son retour en Floride sera très attendu (même si les Cavs y ont déjà disputé un match de pré-saison, perdu, le 11 octobre dernier). La NBA faisant bien les choses, ce match événement a été programmé le... 25 décembre. Un bien beau cadeau même si, pour les fans des Cleveland Cavaliers, cette saison, ce sera un peu tous les jours Noël.

>> LIRE AUSSI : NBA : le grand chambardement estival

5. Une franchise à la valeur doublée. Son départ de Cleveland pour Miami à l'été 2010 avait été vécu comme une trahison mais également comme un drame économique. Le "Roi" de retour, la franchise de l'Ohio a retrouvé des couleurs. Alors qu'il n'a pas encore joué la moindre minute avec ses nouvelles (anciennes) couleurs, James a déjà permis de doubler la valeur de la franchise, désormais valorisée à un milliard de dollars. Mais, comme le montre très bien l'enquête de nos confrères du Monde.fr, avec LeBron, c'est tout qui a augmenté aux Cavs : du nombre de diffusions télé sur les chaînes nationales aux revenus du merchandising en passant par la visibilité sur les réseaux sociaux.

Les Cavs débuteront leur saison jeudi contre New York :



6. Plus de 500 emplois créés. Pour Cleveland et ses alentours, le retour de "l'Elu" est une bénédiction. Il suffit pour cela de jeter un oeil sur les retombées que son retour va engendrer. Un seul chiffre à retenir, mis en exergue par Le Monde : 550 emplois directs et indirects vont être créés grâce au retour de James. "Just a kid from Akron, Ohio" ("Simplement un gamin d'Akron, dans l'Ohio"), dit son site Internet. Force est de constater que non.

7. Un coach en route pour le doublé. Les Cavaliers ont recruté un cador pour le terrain et un autre pour le banc. L'équipe de l'Ohio sera en effet entraînée cette saison par David Blatt, coach américano-israélien de 55 ans devenu au fil des saisons l'un des techniciens les plus reconnus d'Europe. Son dernier exploit avant de quitter le Vieux Continent ? Une victoire en prolongation avec le Maccabi Tel-Aviv face au Real Madrid en Euroligue. Et le voici donc en lice pour un doublé Euroligue-NBA qui ferait date dans l'histoire du basket.

>> LIRE AUSSI : Le retour de LeBron James : le best of Twitter

Lebron James avec les Cavs (960)

© REUTERS

8. Un temps de jeu en baisse. LeBron James a beau ne pas avoir encore 30 ans, le temps passe pour lui aussi. Le quadruple meilleur joueur de la Ligue va entamer mercredi sa douzième saison en NBA. Et David Blatt n'a pas l'intention de griller sa pépite durant les 82 matches de la saison régulière. Durant ses 11 premières saisons, James a tourné à près de 40 minutes par match. "Je n’ai pas un nombre précis (de minutes) en tête, mais je suis conscient de ce problème et c’est sûr que 39 minutes par match c’est beaucoup", a insisté l'ancien coach du Maccabi. "Nous devons absolument penser sur le long terme avec LeBron." L'objectif des Cavs n'est pas de remporter la conférence Est (ils l'ont déjà fait) mais d'être champions NBA (ils ne l'ont jamais fait). Et pour cela, il faudra être au top au printemps quand commenceront les play-offs.

9. Une série à défendre sur le câble. En cette fin octobre, LeBron James sera sur tous les écrans américains. Et quand il ne sera pas devant les caméras, il sera parfois derrière. La star des Cavs est en effet le producteur d'une série diffusée sur le câble, "Survivor's remorse". Le pitch : un jeune joueur de basket déménage avec sa famille sur Atlanta après y avoir signé son premier contrat. A priori, le producteur James sait de quoi il parle.

"Survivor's remorse" est diffusée sur Starz :

10. Un troisième enfant "made in Akron".Le 22 octobre dernier, "LBJ" est devenu père pour la troisième fois. Après LeBron Jr. et Bryce Maximus, la compagne de longue date de LeBron a donné naissance à une petite fille, Zhuri. Tout ce beau monde va grandir dans l'Ohio, où LeBron, né à Akron, tout près de Cleveland, en 1984, a usé ses fonds de short. Deux bagues de champion NBA, mais désormais trois enfants, LeBron va essayer d'harmoniser tout ça.

>> LIRE AUSSI : Ces Français qui peuvent mieux faire