Tour de France : certaines régions sont-elles ignorées ?

  • A
  • A
Tour de France : certaines régions sont-elles ignorées ?
@ Capture d'écran Twitter
Partagez sur :

TRACÉS - Le parcours de la Grande Boucle 2015 sera officiellement révélé mercredi. Mais il est déjà apparu sur Internet.

Deux diagonales reliant la Belgique à la Bretagne et une des Pyrénées aux Alpes. Et puis, une diagonale du... vide de la Gironde aux Ardennes. Le Tour de France 2015, dont le tracé officiel a fuité mardi sur Internet, à quelques heures de la présentation officielle, mercredi, au Palais des Congrès de Paris, est étonnant, avec ses deux grands transferts en avion et un immense espace vide au centre du pays. Le Tour de France aurait-il tendance à laisser de côté certaines régions ? Chaque année, c'est sûr. Mais qu'en est-il sur dix ans ? Europe 1 a déterré les dix derniers tracés de la Grande Boucle, depuis 2005.

>> LIRE AUSSI : Ce qu'on sait déjà sur le parcours du Tour 2015

2014 : Les Alpes avaient été courues avant les Pyrénées. En 2015, ce sera l'inverse, en vertu d'une règle tacite d'alternance. Après le départ d'Angleterre, le tracé faisait la part belle à la côte Est.

Carte du Tour 2014 (640x640)

© Société du Tour de France

2013 : Le centre de la France fut à l'honneur cette année-là avec des arrivés à Tours et à Saint-Amand Montrond.

Carte du Tour 2013 (640x640)

© Société du Tour de France

2012 : Le parcours laissait de côté la Bretagne pour mieux profiter des Vosges, totalement absentes en 2015.

Carte du Tour 2012 (640x640)

© Société du Tour de France

2011 : Comme il le fait parfois, le Tour de France ajouta un autre massif aux classiques Alpes et Pyrénées. En 2011, ce fut le Massif Central avec deux étapes arrivant à Super-Besse et à Saint-Flour.

Carte du Tour 2011 (640x640)

© Société du Tour de France

2010 : C'est peut-être le tracé récent qui ressemble le plus à celui de 2015, mais dans le sens des aiguilles d'une montre cette fois. Et pour cause, le Tour 2010 s'élança également des Pays-Bas, en l'occurrence de Rotterdam.

Carte du Tour 2010 (640x640)

© Société du Tour de France

2009 : Lors de cette édition, la ville-étape la plus au Nord fut... Paris.

Carte du Tour 2009 (640x640)

© Société du Tour de France

2008 : Encore un Tour axé plein Sud (avec passage par l'Italie) avec un joli détour en Bretagne.

Carte du Tour 2008 (640x640)

© Société du Tour de France

2007 : Joigny, Autun,... : ce Tour s'offrit des passages originaux dans le centre du pays.

Carte du Tour 2007 (640x640)

© Société du Tour de France

2006 : Un tracé qui ressemble à s'y méprendre à celui de 2015 avec ses deux diagonales, une au Nord et une au Sud.

Carte du Tour 2006 (640x640)

© Société du Tour de France

2005 : Les deux diagonales sont encore là mais celle située au "Nord" est plus basse.

Carte du Tour 2005 (640x640)

© Société du Tour de France

>> CONCLUSION : Sur le Tour comme en politique, la notion d'alternance existe. Certaines régions sont certes moins traversées que d'autres, mais le passage obligé par les Alpes et les Pyrénées oriente forcément les desseins des organisateurs. Difficile également de leur reprocher de zapper régulièrement le cœur géographique du pays, qui ne propose pas de difficultés topographiques majeures. Ces dernières années, Amaury Sport Organisation (ASO), soucieux de pimenter la course, a laissé de côté les étapes de transition à l'ancienne, préférant emprunter des voies moins linéaires, comme les pavés du Nord, les vents bretons ou les cols vosgiens. Le tracé du Tour 2015 en est un bel exemple.