Le marathon annulé, les coureurs dépités

  • A
  • A
Le marathon annulé, les coureurs dépités
@ REUTERS
Partagez sur :

RÉACTION - Le marathon de New York a été annulé. Immense déception pour les participants.

Ils ont appris la nouvelle, vendredi soir. Ils devaient réaliser la course de leur vie, le fameux marathon de New York. Mais après la polémique, le maire de New York, Michael Bloomberg, a pris la décision d'annuler la mythique course après les dégâts causés par l'ouragan Sandy. 47.000 coureurs qui avaient préparé cet événement depuis plusieurs mois sont extrêmement déçus.

"Deux ans de préparation pour rien"

Certains marathoniens ont même réinvesti Central Park samedi, frustrés par l'annulation. Parmi les coureurs, de nombreux d'étrangers qui ont dépensé beaucoup d'argent pour faire le déplacement. De l'argent et de la sueur. "Deux ans de préparation sont partis en fumée en quelques minutes", explique Matthieu Camison, un Français qui devait prendre le départ de la course.

Marathon-2

Ce père de trois enfants courait deux fois par semaine depuis près de deux ans. "C'est un investissement personnel monstrueux", explique-t-il. "C'est égalment très lourd également pour notre entourage. Je ne faisais que parler de cette course et ma famille en avait vraiment ras-le-bol". Matthieu Camison est également très déçu pour la Fondation Mouvement pour les Villages d'Enfants. Cette course, il la faisait surtout pour ce projet qu'il a monté tout seul. "J'allais courir pour les enfants. C'est un immense projet qui fait pschitt !"

"Incroyable d'avoir envisagé le maintien du marathon"

Parmi les 47.000 participants, il y avait également Amélie Mauresmo, l'ancienne tenniswoman. "Je suis arrivée vendredi à New York pour le marathon de dimanche et dès ma sortie de l'avion j'apprends qu'il est annulé !", a-t-elle écrit sur son compte Facebook. Et comme beaucoup de coureurs, l'ancienne n°1 mondiale était légèrement remontée contre les organisateurs. "Même si je comprends bien évidemment les raisons qui ont poussé l'organisation et la ville à prendre cette décision, je trouve incroyable d'avoir laissé penser aux participants que cet évènement pourrait avoir lieu !"

Pour essayer de retrouver un peu le moral, la plupart des coureurs vont profiter de quelques jours à New York. Et certains pensent déjà à la prochaine édition. "Les inscriptions sont déjà bouclées pour l'année prochaine", lâche Matthieu Camison mais "on va tout faire pour y être. Le marathon de New York, c'est le graal, c'est sûr je le ferai un jour".