Le Canadien Zoricic se tue en course

  • A
  • A
Le Canadien Zoricic se tue en course
@ MAXPPP
Partagez sur :

SKICROSS - Le Canadien a effectué une chute mortelle lors des finales de la Coupe du monde.

Le ski acrobatique canadien a vécu un hiver noir. Moins de deux mois après le décès de l'une de ses figures de proue, Sarah Burke, c'est le spécialiste du skicross Nick Zoricic qui a été victime d'une chute mortelle lors des finales de la Coupe du monde, samedi, à Grindewald, en Suisse. Restant inerte sur le sol, le skieur de 29 ans a reçu les premiers secours de plusieurs médecins avant d'être héliporté à l'hôpital d'Interlaken, dans le canton de Berne, au centre de la Suisse. "Malgré une longue phase de réanimation, Zoricic est décédé à 12h35 des suites d’un lourd traumatisme neuro-crânien", explique Swiss-Ski. Le Canadien d'origine bosnienne a quitté la piste à la sortie du tout dernier saut avant l'arrivée avant de retomber lourdement dans les filets de sécurité.

Nick Zoricic est victime d'une chute mortelle :

En skicross, le Canadien, qui avait débuté sa carrière par l'alpin, compte deux podiums en Coupe du monde, dont un décroché en janvier dernier, en France, aux Contamines (2e). Pour sa première participation aux championnats du monde, l'an dernier, à Deer Valley, aux Etats-Unis, il s'était classé huitième. Il avait également pris la cinquième place de la Coupe du monde 2011. "Nick était un jeune et talentueux skieur et un grand athlète qui était apprécié de ses coéquipiers et des autres coureurs", a souligné dans un communiqué la Fédération canadienne.

La configuration de la piste critiquée

La configuration de la piste a été mise en cause, samedi, dans les médias canadiens, notamment par Peter Duncan, ancien skieur et consultant de Radio Canada Sports : "ma première impression lorsque j'ai vu les images, c'est que les mesures de sécurité étaient inadéquates", a-t-il déclaré. Selon lui "la faute que Nick a faite arrive couramment." Cette déclaration a irrité le président de la Fédération canadienne de ski alpin. "Ce genre d'accidents est extrêmement, extrêmement rare dans le sport (...) Il y a un directeur de course professionnel sur le site, des entraîneurs qui travaillent chaque jour sur ces questions, alors j'estime que ce genre de commentaire extérieur n'est pas judicieux." La police du canton de Berne, où se trouve Grindelwald, a indiqué qu'elle menait une enquête sur l'accident.

La chute mortelle de Zoricic a conduit à l'annulation du reste de la compétition, dont la finale de dimanche. Le skicross, où les coureurs s'élancent quatre par quatre à l'assaut d'une piste parsemée de sauts et de virages, avait déjà connu quelques accidents sérieux. En janvier 2010, avant les Jeux olympiques de Vancouver, l'un des espoirs français, Florent Astier, avait subi une violente chute sur une piste glacée à Lake Placid, aux Etats-Unis. Ayant perdu l'usage de ses jambes, il est aujourd'hui en chaise roulante.