Le calvaire de Jason Lamy-Chappuis

  • A
  • A
Le calvaire de Jason Lamy-Chappuis
@ REUTERS
Partagez sur :

DÉCEPTION - Le Français Jason Lamy-Chappuis n'a pas pu conserver son titre olympique en combiné nordique. Il termine 35e...

Dans les choux. Jason Lamy-Chappuis n'aura pas tenu longtemps. Parti en 8e position après le saut à skis, le Français a totalement craqué sur les skis, terminant 35e à plus de 2'30 du vainqueur, l'Allemand Eric Frenzel. Parti avec un groupe de poursuivants avec une trentaine de secondes de retard sur Frenzel, le porte-drapeau de la délégation tricolore n'a jamais semblé en mesure de refaire son retard. 

Lamy-Chappuis-3

© Bérengère Bonte/Europe 1

"Un calvaire". "Après un tour, je sentais que mes jambes ne répondaient pas", a expliqué Jason Lamy-Chappuis après la course au micro de France Télévisions. "Je me suis fait doubler par des gars à qui je mets 1'30 normalement. J'ai eu beaucoup de mal à terminer la course". Et d'ajouter : "c'était un calvaire jusqu'au bout". Lamy-Chappuis a terminé derrière les autres Français, ce qui est très inhabituel chez lui. Premier athlète tricolore, Maxime Laheurte a terminé en 17e position.

Un problème de matériel ? "C'est un jour sans avec du matériel pas super", a commenté Etienne Gouy, l'entraîneur de l'équipe de France de combiné nordique. "On a fait un choix risqué et ce n'est pas passé, le résultat n'est pas bon. Jason a relâché quand il a vu qu'il n'y avait plus d'enjeu, il est dégoûté, forcément, parce qu'il est là pour faire des médailles. Il était bien placé après le saut et rater une course comme ça c'est un peu dommage", a ajouté le technicien.

Lamy-Chappuis-2

© REUTERS

Encore une chance de médaille ? Les Jeux olympiques de Sotchi ne sont pas terminés pour Lamy-Chappuis qui sera au départ de l'épreuve grand tremplin mardi prochain. "Un jour comme ça ne veut rien dire sur l'état de forme général", a confié le principal intéressé qui voudra certainement se racheter. 

sur le même sujet, sujet,

VIDÉO - La grosse chute de Marchand-Arvier

DESCENTE - Deux championnes ex-æquo !

EXPLOIT - Coline Mattel vole vers le bronze

VIDÉO - La terrible chute de Yuki Tsubota

AGENDA - Les 10 rendez-vous incontournables des JO