La NRA sponsor d'une course de Nascar

  • A
  • A
La NRA sponsor d'une course de Nascar
@ Texas Motor Speedway
Partagez sur :

NASCAR - L'association pro-armes a apposé son nom à une épreuve texane de Sprint Cup, en avril.

Carl Edwards en 2009 (930x620)

© REUTERS

Les pilotes de Sprint Cup, l'élite de la Nascar, disputeront le 13 avril prochain les NRA 500. La National Rifle Association (NRA), le lobby pro-armes aux Etats-Unis, a en effet été retenue comme sponsor principal de l'épreuve printanière de Fort Worth, au Texas, première course de la saison de nuit.  Cette annonce a fait grand bruit aux Etats-Unis alors que le président américain, Barack Obama, a présenté début janvier un plan de lutte contre la violence armée, signant notamment une série de décrets et exhortant le Congrès à faire évoluer la législation en interdisant notamment les armes d'assaut et les chargeurs de plus de dix balles.

"Ce n'est pas de la politique, mais du marketing sportif", s'est défendu Eddie Gossage, le président du Texas Motorway Speedway (TMS), organisateur de l'épreuve, cité par le News Observer. "Ils (à la NRA) ont vu une opportunité de sponsoring magnifique et l'ont saisie. Voilà tout." Ce partenariat relève d'une certaine logique. Le Texas est l'un des bastions de la NRA et l'une des coutumes du circuit veut déjà que le vainqueur tire six coups de revolvers sur le podium, comme l'a fait Jimmie Johnson en novembre dernier.

Jimmie Johnson tire six coups de revolver :

La NRA avait déjà sponsorisé une épreuve de Nascar, mais de moindre importance (Nationwide), en septembre 2012. C'est en revanche la première fois qu'elle donne son nom à une épreuve de Sprint Cup, l'un des grands rendez-vous dominicaux aux Etats-Unis. "Les membres de la NRA et les fans de Nascar aiment leur pays et tout ce qui est bon et juste pour l'Amérique. Nous faisons honneur à notre drapeau, nous nous engageons pour nos églises et nos communautés, chérissons nos familles et nous adorons la course. Nous serons tous réunis le 13 avril prochain au Texas Motor Speedway", a insisté Wayne Lapierre, le n°2 de la NRA, cité par Sports Illustrated. Avec la Nascar, l'association joue sur du velours. L'essentiel des épreuves se déroulent en effet dans la partie sud du pays, là où la culture des armes reste très importante.

"La NRA, c'est notre base de fans"

Et, sur les réseaux sociaux, les réserves des fans après l'annonce de lundi sont rares. "Je peux vous dire que je suis devant mon ordinateur depuis que l'info a été révélée et les remarques sont à 99% positives", a relevé Eddie Gossage, le président du Texas Motor Speedway. Une visite du fil Twitter du TMS le confirme. "Il me faut un autocollant, un chapeau et un tee-shirt" tweete ainsi Michael Snock. "Grande organisation, grand sponsor", commente de son côté Lisa F.





"La NRA, c'est notre base de fans, nous avons tous des armes et nous tous pilotes aimons sortir et aller tirer. Ça fait partie de ce que nous sommes", a souligné le pilote débutant Ricky Stenhouse Jr., vainqueur de l'épreuve de Nationwide sponsorisée par la NRA l'an passé. "A chaque fois que vous avez un sponsor qui correspond au marché et à ce que sont ses clients de base, c'est bénéfique pour nous."

Bénéfique, vraiment ? Il y a deux semaines, lors de l'épreuve d'ouverture de la saison sur le mythique anneau de Daytona, le double vainqueur de l'épreuve Michael Waltrip avait conduit une voiture repeinte en hommage aux victimes du massacre de l'école de Newtown et portant le n°26, comme le nombre de morts. Sur le flanc du véhicule, figurait un numéro grâce auquel on pouvait faire un don de 10 dollars pour les victimes du massacre du 14 décembre. Le président de la Nascar lui-même, Brian France, avait fait un don de 50.000 dollars (38.400 euros) à la Fondation de soutien de l'école de Sandy Hook.

Waltrip rend hommage aux victimes de Newtown :

Si elle a modifié le nom de l'épreuve de Fort Worth sur son calendrier officiel, la Nascar n'y a pas encore apposé le nom NRA. "Le sponsor de l'épreuve disputée sur le Texas Motorway Speedway en avril correspond aux critères pour cette épreuve", s'est contenté de commenter dans un communiqué la Nascar, qui ne négocie pas directement les contrats de sponsoring de chaque épreuve, laissant ce soin aux organisateurs, mais qui conserve un droit de veto. La plupart des sponsors sont des marques grand public, le plus souvent issues du monde automobile (Auto Club, Gas Booster, Toyota, etc.) ou alimentaire (Subway, Coca-Cola, Food City, etc.). Bien loin de la NRA...