La France dominée par l’Afrique du Sud

  • A
  • A
La France dominée par l’Afrique du Sud
Le capitaine de l'Afrique du Sud Jean de Villiers célèbre la victoire de son équipe face au XV de France.@ Reuters
Partagez sur :

RUGBY - L’équipe de France s’est inclinée 10-19 face à l’équipe d’Afrique du Sud, débordée par le physique des Springboks.

L’INFO. L'Afrique du Sud a sorti les gants de Boks. Ils étaient trop forts, trop solides. Samedi soir, l’équipe de France de rugby n’est pas parvenue à se défaire d’une Afrique du Sud à l’impact physique impressionnant. Si le XV bleu a eu quelques bonnes occasions, il a eu la chance de voir deux essais Sud-africains refusés.

Mal partis. Il n’aura pas fallu longtemps pour que les Sud-africains mettent la pression sur l’équipe de France. Le match à peine entamé qu’une mauvaise relance de Morgan Parra envoyait Pietersen dans l'en but des bleus. Steyn transforme, la France perd 0-7 au bout de trois minutes.

L’impact physique des Springboks est impressionnant et les Français sont désarçonnés. Le jeu au pied des Sud-africains met souvent les bleus en difficulté. Il n’était pas rare de voir quatre sudistes fondre sur le joueur qui réceptionne une chandelle. La domination se traduit logiquement par une nouvelle pénalité pour l’Afrique du Sud à la 28ème minute (0-10).

Réveil avant la mi-temps. Toujours menacée dans le jeu par les Sud-africains, l’équipe de France arrive néanmoins à marquer un essai juste avant la mi-temps. Sur une mêlée dans le camp des Springboks, Yoann Huget parvient à s’échapper sur l’aile pour aplatir le ballon.

Merci la vidéo. Au retour des vestiaires, les visiteurs sont à deux doigts de punir à nouveau l’équipe de France. Ils marquent un essai qui est finalement refusé pour un en-avant au début de l’action.

Quelques minutes plus tard, les Français sont à nouveaux sauvés par la vidéo. Cette fois, c’est Yoann Huget qui parvient à aplatir dans son propre camp avant un adversaire, synonyme de renvoi pour les bleus.

Un carton jaune partout. La fin du match est gâchée par plusieurs placages dangereux de chaque côté. Finalement, le Français Thomas Domingo puis le Sud-africain Louw recevront chacun un carton jaune pour des charges illicites.

Malgré quelques tentatives, les Français ne parviennent pas à briser la ligne verte et jaune et s’inclinent dans un test match où l’impact physique des visiteurs aura été prépondérant. Poussé à la faute, les Français ont donné beaucoup de pénalités transformées par l’ouvreur Steyn.