La F1 pense à Jules Bianchi

  • A
  • A
La F1 pense à Jules Bianchi
@ MAXPPP
Partagez sur :

ÉMOTION - L'ensemble des pilotes est dans l'attente de nouvelles de Jules Bianchi.

Victime d'une collision, dimanche, avec un véhicule de levage dans une zone de dégagement du circuit de Suzuka, au Japon, Jules Bianchi a subi une opération pour réduire un "hématome à la tête". Aucune information précise sur son état de santé n'a filtré, en dehors des déclarations de son père, Philippe, indiquant qu'on en saurait plus "dans 24 heures".

>> LIRE AUSSI : Accident de Jules Bianchi : à qui la faute ?

Plusieurs pilotes se sont rendus au chevet du jeune pilote tricolore, dimanche, à l'hôpital de Yokkaichi, dans la préfecture de Mie. Si aucun n'a accepté de s'exprimer au micro, ils ont en revanche tweeté leur soutien à Jules Bianchi et popularisé le hashtag #ForzaJules, à l'image de Fernando Alonso, pilote de l'écurie Ferrari.

Le double champion du monde espagnol a changé sa photo de profil pour mettre un montage de quatre images le présentant avec Jules Bianchi. Après avoir tweeté son soutien d'un "#ForzaJules, Vamos Amigo" (Courage mon ami !), Alonso a laissé un message en pleine nuit (au Japon, 7h de plus qu'à Paris), disant simplement "difficile de trouver le sommeil..."



Jules Bianchi est passé par la filière "Jeunes talents" de Ferrari. "Je suis prêt à piloter pour Ferrari si l'occasion se présente", disait-il encore jeudi. Dans les catégories inférieures dans lesquelles il s'est révélé, Jules Bianchi a souvent croisé la route de Jean-Eric Vergne, l'un de ses contemporains (24 ans). Dimanche, le pilote Toro Rosso a publié une photo des deux hommes, côté à côte, avec ce message : "priez pour mon pote Jules, qu'on ait de bonnes nouvelles rapidement. Toutes mes pensées à sa famille et proches. Sois fort amigo."



Mais ce ne sont pas seulement les pilotes proches de Jules Bianchi qui ont manifesté leur soutien. Toute la communauté des pilotes, à commencer par le leader du championnat du monde, le Britannique Lewis Hamilton, a exprimé son émotion : vainqueur dimanche de son 30e Grand prix, le pilote Mercedes n'a pas exprimé sa joie sur un podium tout en retenue. Le champion du monde 2008, très croyant, a ensuite laissé un message de soutien pour le pilote français.



"Nos premières pensées sont pour Jules. Tout passe au second plan quand l'un de nos collègues est blessé et que nous prions pour lui. #PrionspourJules"

D'anciens pilotes ont également tweeté après l'accident survenu dimanche. Le quadruple champion du monde français, Alain Prost, désormais consultant pour Canal+ et tout récent twitto, a écrit un message simple mais empreint d'une grande émotion.



Enfin, l'inquiétude autour de l'état de santé de Jules Bianchi dépasse largement le cadre de la F1, comme le prouve le compte officiel de l'Elysée, qui a laissé un message de soutien, dimanche soir.