L'incroyable doublé de Miami

  • A
  • A
L'incroyable doublé de Miami
@ REUTERS
Partagez sur :

NBA - En battant les Spurs (95-88) lors du 7e et dernier match, le Heat conserve son titre.

Miami n'a pas craqué. Dans cette septième et dernière manche, LeBron James et ses coéquipiers ont dominé les Spurs de San Antonio (95-88), jeudi soir sur le parquet de l'American Airlines Arena.

LeBron James au bon moment

Tony Parker et les Spurs repenseront pendant longtemps à cette sixième manche où ils ont mené jusqu'à 5 secondes de la fin du match. Ils reverront plusieurs fois cet incroyable panier à trois points de Ray Allen. Mais les joueurs de San Antonio ne regretteront pas vraiment la dernière manche. Malgré une bonne adresse aux lancers francs et une bonne entame de match, les Texans n'ont pas résisté au finish du Heat.

LeBron-James-3

Avec cette nouvelle bague, la franchise floridienne signe sa troisième victoire en huit ans, après une première victoire en 2006 face aux Dallas Mavericks. Mieux, Miami signe son deuxième titre consécutif, un exploit en NBA. Ces dix dernières années, seuls les Los Angeles Lakers étaient parvenus à défendre un titre de champion NBA (en 2010).

Le résumé de la rencontre :

Élu meilleur joueur de la finale après avoir été déjà sacré MVP en 2012, LeBron James a été impressionnant jeudi soir (37 points et 12 rebonds). Il en a profité pour prendre une revanche personnelle sur les Spurs, qui avaient sévèrement battu son équipe de Cleveland en finale en 2007 (4-0). "C'est la récompense de notre travail. Je me sens béni", a réagi à chaud LeBron James sur le podium des vainqueurs.

Les Spurs n'avaient jamais perdu une finale

Parker
Titré en 1999, 2003, 2005 et 2007, San Antonio n'avait encore jamais perdu une finale. Tony Parker, qui n'a pas vraiment réalisé son meilleur match de la finale, devra encore attendre un peu pour gagner son quatrième titre avec les Spurs. "Il va me falloir quelques jours pour digérer, mais l’analyse est vite faite : il fallait gagner le match 6". Lucide, "TP"...