La presse rend hommage à des champions "hors normes"

  • A
  • A
La presse rend hommage à des champions "hors normes"
@ Montage L'Equipe/Le Parisien/Libération
Partagez sur :

REVUE DE PRESSE - Les journaux rendent hommage aux trois champions disparus dans l'accident d'hélicoptères en Argentine.

Camille. Alexis. Florence. Trois prénoms sont à la Une mercredi du quotidien L'Equipe, accompagnés de trois portraits en noir et blanc : ceux de Camille Muffat, Alexis Vastine et Florence Arthaud, les trois champions morts lundi dans la collision de deux hélicoptères en Argentine, lors du tournage de l'émission de téléréalité de TF1, Dropped.



Le quotidien, qui consacre un cahier spécial de seize pages à cette tragédie, a choisi de raconter l'émotion suscitée par la disparition des trois sportifs aux quatre coins du globe à travers récits et témoignages. "D'Auckland à Kontiolathi, de l'INSEP à Marcoussis, les sportifs français ont traversé la journée d'hier dans une émotion immense. Tous sous le choc de la disparition tragique de trois des leurs", écrit le quotidien, qui dresse ensuite le portrait de chacun de ces trois champions, sur trois pleines pages.

"Alexis Vastine, l'injustice jusqu'au bout." La Une de Libération présente elle aussi le portrait des trois champions avec ce simple titre : "hors normes". "Si la mort de Florence Arthaud nous touche tant, comme celle de Camille Muffat ou d'Alexis Vastine, ce n'est pas seulement parce qu'ils étaient des sportifs accomplis qui ont fait vibrer les foules. C'est parce qu'ils vivaient des vies qu'on voudrait vivre", estime le directeur de la rédaction du quotidien, Laurent Joffrin. "Libé" dresse ensuite le portrait des trois sportifs, avec son habituel sens de la titraille, liant la performance passée au drame actuel : "Florence Arthaud, fiancée punk de l'Atlantique", "Camille Muffat, l'or de la fugue" et "Alexis Vastine, l'injustice jusqu'au bout". Le quotidien raconte également les circonstances du drame qui s'est noué dans le nord-ouest de l'Argentine avec ce titre : "Destins brisés en plein ciel".



Ces "Destins brisés" sont à la Une du quotidien Le Parisien-Aujourd'hui en France, qui accompagne la photo des trois athlètes du portrait des cinq autres victimes de ce drame, qui travaillaient sur l'émission de TF1 : Laurent Sbasnik, Volodia Guinard, Lucie Mei-Dalby, Edouard Gilles et Brice Guilbert. "Aujourd'hui, dix familles souffrent pareillement, partagent la même infinie tristesse, le même vertige face au vide et à l'absence", écrit l'éditorialiste du quotidien, pour qui il n'est pas sain de céder dès à présent aux "polémiques éventuelles" sur les conditions de tournage des émissions de télé-réalité.

"Tentant mais déplacé" de faire le procès de la télé-réalité. Plusieurs éditos de presse quotidienne régionale insistent également sur cette nécessaire retenue, comme celui des Dernières Nouvelles d'Alsace. "Il est bien sûr possible et tentant de faire le procès de la télé-réalité. Tentant mais déplacé. Et absolument hypocrite", considère Pascal Coquis pour qui cet "accident d'hélicoptères n'est qu'un horrible et dramatique fait divers". "On aime ou on n'aime pas ces émissions. C'est une affaire de goût. Mais il ne faut pas tout mélanger", renchérit Patrice Chabanet, du Journal de la Haute-Marne. D'autant, souligne Philippe Waucampt, du Républicain lorrain, que "l'émission en question relève moins de la télé-réalité que du divertissement d'aventure" et donc "cette émission ne mérite sans doute pas le procès d'intention qui lui est déjà intenté." "Que l'on regarde désormais la téléréalité sous toutes ses formes avec plus de lucidité serait sans doute le meilleur hommage posthume à rendre à Florence Arthaud, Camille Muffat, Alexis Vastine et les autres", considère pourtant Jean-Michel Helvig, de La République des Pyrénées.

Unes du drame argentin (1024x640)

© Montage Marca/Gazzetta dello Sport

"Deuil olympique" à la Une de Marca. Le drame apparaît également à la Une de plusieurs quotidiens sportifs à l'étranger, dont le quotidien espagnol Marca, qui évoque le "deuil olympique" qui fait suite à la mort de Camille Muffat, qui avait remporté l'or sur 400 m lors des JO de Londres. En Italie, La Gazzetta dello sport publie une photo des lieux du drame avec ce titre : "collision en vol entre hélicoptères : la France pleure trois champions". En dessous, les visages de Camille, Alexis et Florence.

>> LIRE AUSSI - Crash en Argentine : les hommages aux victimes

>> LIRE AUSSI - Crash en Argentine : un des hélicoptères a "dévié de sa trajectoire"

>> LIRE AUSSI - Queffélec et Arthaud : "nous parlions autant de voile que de pages blanches"

>> VOIR AUSSI - Crash d'hélicoptères : les images du drame