L’affaire Sterling, le scandale qui secoue la NBA

  • A
  • A
L’affaire Sterling, le scandale qui secoue la NBA
@ MAXPPP
Partagez sur :

RACISME - Le propriétaire des Los Angeles Clippers Donald Sterling a tenu des propos racistes. Les joueurs ont réagi dimanche soir.

Comment a débuté cette affaire ? C'est le site internet TMZ, spécialisé dans l'actualité des célébrités, qui a lancé "l'affaire Sterling" en mettant en ligne l'enregistrement d'une conversation entre un homme présenté comme Donald Sterling et une femme d'une vingtaine d'années identifiée comme V. Stiviano. Dans ce dialogue, Sterling, le président de l’équipe de NBA des Los Angeles Clippers reproche à sa petite amie d'avoir publié une photo sur Instagram la montrant aux côtés de Magic Johnson.

"Cela m'embête beaucoup que tu dises ainsi vouloir être associée à des noirs. Est ce que tu dois vraiment faire cela ?", demande Donald Sterling. Et de poursuivre : "tu peux coucher avec des noirs, tu peux les faire venir chez toi, tu peux faire ce que tu veux avec eux, mais la moindre des choses est de ne pas en faire la publicité et de les amener à mes matches. "Sur ton Instagram de merde, tu n'as pas à te montrer à côté de noirs". La Ligue nord-américaine de basket (NBA) a diligenté une enquête à la suite de ces propos.   

Magic Johnson propose de racheter les Clippers. Attaqué directement, Magic Johnson a annoncé sur son compte Twitter qu'"il n'assisterait plus à un match des Clippers tant que Sterling en restera le président" (voir ci-dessous). Selon Yahoo Sports, l’ancien joueur des Lakers souhaiterait racheter l’équipe des Clippers avec l’aide d’investisseurs.



Les joueurs répondent sur le terrain. Après une énorme vague d’indignation, les Los Angeles Clippers ont retrouvé les terrains, dimanche soir. Avant de défier et de perdre contre Golden State (118- 97), les joueurs ont jeté au sol leurs vestes portant le nom de leur équipe et revêtu un maillot sans inscription lors de l'échauffement. Durant le match, ils ont joué avec des chaussettes et brassards noirs.

Barack-Obama-lors-d-un-match-de-basket-en-2008_scalewidth_630

© REUTERS

Obama condamne les propos de Sterling. Le premier président noir des Etats-Unis a dénoncé dimanche les propos d'un homme "ignorant". "Je ne pense pas que je doive interpréter ces déclarations devant vous. Elles parlent d'elles-mêmes", a déclaré Barack Obama. "Lorsque des personnes ignorantes se vantent de leur ignorance, il n'y a pas grand chose à faire sinon de les laisser parler", a-t-il ajouté en évoquant des propos "incroyablement offensants" et "racistes".

Snoop Dogg l’insulte. Des personnalités en vue de la société civile comme le révérend Jesse Jackson et le rappeur Snoop Dogg ont également condamné Sterling avec virulence. On vous laisse découvrir la réaction du rappeur américain sur son compte Instagram…