Karabatic, 38 minutes pour oublier

  • A
  • A
Karabatic, 38 minutes pour oublier
@ MAXPPP
Partagez sur :

HAND - Le joueur de Montpellier a effectué son retour sur les terrains, dimanche, avec les Bleus.

Le 30 septembre dernier, Nikola Karabatic disputait face au PSG son dernier match officiel avant son interpellation dans le cadre de l'affaire des paris autour du match Cesson-Montpellier. Plus d'un mois plus tard, le joueur de Montpellier a retrouvé les terrains dans une atmosphère bien différente de celle surchauffée de Coubertin. C'est en effet dans la petite salle de Mersin, une petite ville située en bord de Méditerranée, en Turquie, que le double champion olympique a renoué avec le terrain, sous le maillot bleu. Et, pour sa 200e sélection, il a livré un match solide, avec quatre buts (sur sept tirs) et 38 minutes de jeu.

"Je me suis entretenu physiquement"

Nikola Karabatic portrait (930x620)

© MAXPPP

"Je suis très heureux d'être avec l'équipe de France, d'avoir joué et gagné ce match", a déclaré le demi-centre après la victoire acquise aux dépens de la Turquie, lors de ce match de qualifications à l'Euro 2014 (33-20). L'aîné des deux frères Karabatic n'avait plus parlé depuis sa tournée médiatique du 25 octobre quand il avait insisté sur le fait qu'il n'avait pas parié sur la défaite de son club à la pause, le 12 mai dernier.

Malgré les soucis et l'éloignement des terrains, le double champion olympique a paru plutôt affûté pour sa rentrée. "Je me suis entretenu physiquement", a-t-il expliqué dimanche. "J'ai fait de la "muscu", de la course, du tennis et un peu de boxe. Et du hand, il y en a partout maintenant à la télé. Je n'ai jamais vraiment coupé avec le hand."

"Ça a été une très belle semaine"

En tribunes pour le match face à la Lituanie, jeudi, il était bel et bien titulaire, dimanche, signe supplémentaire de la confiance que lui accorde le sélectionneur, Claude Onesta. "Niko (Karabatic) est bien physiquement. C'est plus un manque de repères et de distance au shoot. Je pense que ça lui a fait du bien. On était venu pour ça, on a passé une belle semaine, de bons moments." Le joueur a confirmé : "ça fait du bien de retrouver les copains. Ça a été une très belle semaine." Pas sûr que les suivantes le soient autant. En effet, deux jours avant ce retour, le quotidien Libération a publié des extraits de procès verbaux qui tendent à mettre en évidence la responsabilité de sa compagne, Géraldine Pillet, dans la prise des paris, le 12 mai dernier...