Il faudra compter encore avec Contador

  • A
  • A
Il faudra compter encore avec Contador
@ REUTERS
Partagez sur :

Le cycliste a évoqué un "authentique calvaire" mais a décidé de poursuivre sa carrière.

Alberto Contador persévère. Malgré sa suspension de deux ans pour dopage, le cycliste a annoncé mardi, lors d'une conférence de presse, qu'il comptait poursuivre sa carrière. A 29 ans, le coureur veut "continuer à gagner les plus grandes courses". Mais il se voit pour le moment privé du Tour de France et des Jeux Olympiques, qui auront lieu avant la fin de sa suspension.

Celle-ci se termine le 6 août 2012, le début de la période étant fixée à la date du contrôle anti-dopage, qui remonte à juillet 2010. Alberto Contador affirme avoir vécu, depuis ce jour, "un authentique calvaire". "Cela fait déjà un an et demi où pas un seul matin je me suis levé sans me demander comment je me suis retrouvé dans cette situation", raconte celui qui a toujours clamé son innocence.

Son équipe le soutient

La décision du tribunal arbitral du sport (TAS), avec laquelle il se trouve en "total désaccord" représente pour lui "un moment très compliqué, de désillusion". A ses côtés, le manageur général de son équipe, Saxo Bank, lui a promis son soutien. "Nous avons choisi de soutenir Alberto à cent pour cent, jusqu'à ce que les choses changent du tout au tout."

Le coureur dispose encore de trente jours pour faire appel, mais cela ne pourra rien changer à sa sanction actuelle. S'il n'a pas précisé lors de quelle course il comptait faire son retour, il serait possible qu'il participe à la Vuelta, qui se dispute cette année à partir du 18 août.

"Je ne sais pas encore ce que sera mon programme après ma suspension", a-t-il confié. "Il vient de s'écouler seulement un jour et demi. Il faut que j'organise mon avenir".