France-Slovénie : les Bleus étaient vraiment trop forts

  • A
  • A
France-Slovénie : les Bleus étaient vraiment trop forts
@ Narwan NAAMANI/AFP
Partagez sur :

DERNIER CARRÉ - L'équipe de France a dominé la Slovénie, mercredi, pour rejoindre les demi-finales.

Il n'a pas fallu attendre longtemps pour en être convaincu. Oui, l'équipe de France a bien débuté un autre Mondial avec les matches à élimination directe. Finis les atermoiements du premier tour, les Bleus ont tout de suite pris à la gorge la Slovénie, mercredi, en quarts de finale, comme ils l'avaient fait avec l'Argentine au tour précédent (32-20). Et s'ils ont un peu desserré l'étreinte en deuxième période, ils n'ont jamais lâché leur proie pour s'imposer finalement de neuf buts avec une belle maîtrise (32-23). Ils retrouveront vendredi le tenant du titre, l'Espagne, qui a battu sur le fil le Danemark (25-24), pour une 11e demi-finale sur les 13 compétitions majeures. Voilà une constance au haut niveau qui force le respect...

>> Europe 1 radio officielle du Mondial de Handball au Qatar. Europe1 vous faire vivre le match France-Espagne en direct vendredi soir de 19h à 20h45.

Narcisse face à la Slovénie (1280x640)

© Narwan NAAMANI/AFP

Omeyer, Karabatic, Narcisse : les tauliers au top. Un homme s'est mis en évidence lors du début de match tonitruant des Français : Thierry Omeyer. Le portier des Bleus a multiplié les parades et après dix minutes de jeu, il n'avait encaissé qu'un seul malheureux but. S'il a ensuite subi la mauvaise période française dans le cœur de la deuxième période, il a sorti l'arrêt qu'il fallait alors que la Slovénie était revenue dans la course en s'appuyant sur son jeu d'attaque rapide (25-20, 50e). En attaque, Nikola Karabatic et Daniel Narcisse, les "anciens", ont répondu présent et marqué les buts qui ont ruiné les derniers espoirs slovènes. Le premier nommé, peu en réussite face à la Suède (0 but sur 5 tentatives), a cette fois tremblé les filets à 5 reprises pour porter son total de buts chez les Bleus à 999. On peut espérer que le 1.000e sera pour vendredi. 

Et maintenant, l'Espagne ! Et vendredi, ce sera l'Espagne, vainqueur sur le fil du Danemark dans l'autre quart de finale de la soirée. Le champion d'Europe en titre (France) contre le champion du monde en titre (Espagne), voilà qui fait envie. L'autre demi-finale, beaucoup plus inattendue, opposera la Pologne au Qatar. S'ils maintiennent le niveau de jeu affiché mercredi et la même intensité défensive, les Bleus ont évidemment les armes pour contrarier les desseins espagnols et s'offrir une troisième finale en quatre éditions du Mondial.

>> LIRE AUSSI : RÉCIT : la France en demi-finales