Handball : le choc France-Espagne en cinq chiffres

  • A
  • A
Handball : le choc France-Espagne en cinq chiffres
@ AFP / JONATHAN NACKSTRAND
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Après les paroles et avant les actes, focus sur les chiffres clés de ce grand classique du handball.

Après un premier tour mitigé et deux matches d'éliminatoires plutôt tranquilles face à l'Argentine puis la Slovénie, les Bleus vont affronter le tenant du titre espagnol, vendredi en demies des mondiaux de hand. Un match qui a tout d'une finale entre deux équipes qui se connaissent bien. Gros plan sur ce choc en cinq statistiques.

>> Europe 1 radio officielle du Mondial de Handball au Qatar. Europe 1 vous faire vivre le match France-Espagne en direct vendredi soir de 19h à 20h45.

>> LIRE AUSSI - France-Espagne, un "clasico" des sports collectifs

5. Les Bleus et les Rouges espagnols se connaissent bien pour se retrouver régulièrement lors des grandes compétitions internationales. Mais en club aussi, Français et latins sont régulièrement sur les terrains ensemble. Ainsi, parmi la sélection ibère de ces Mondiaux, cinq joueurs évoluent ou ont évolué dans le championnat de France : Jorge Maqueda (depuis 2012) et Valero Rivera (depuis 2010) à Nantes, Jose Manuel Sierra et Antonio Garcia (Paris-SG, de 2012 à 2014) et enfin Gonzalo Perez de Vargas (Toulouse, de 2013 à 2014). À noter que côté français, Cédric Sorhaindo et Nikola Karabatic évoluent actuellement au FC Barcelone.

>> LIRE AUSSI - Cinq bonnes raisons de suivre France-Espagne

7. L'équipe de France version 2015 est un savant mélange entre joueurs expérimentés et jeunes. Mais dans ses rangs, les cadres tricolores auront pour eux une expérience hors norme de la haute compétition. La sélection tricolore compte ainsi deux joueurs qui disputeront leur septième demi-finale mondiale : Thierry Omeyer (gardien) et le capitaine Jérôme Fernandez. En espérant que ce sera pas la dernière.

>> LIRE AUSSI - "On ne peut pas avoir peur", parole d'Onesta

11/13. Les Bleus sont non seulement habitués à accéder aux demi-finales des grandes compétitions mais ils ont également la bonne habitude de les remporter. Sur les 13 derniers tournois majeurs (championnats d'Europe, du monde et jeux Olympiques), les hommes de Claude Onesta ont atteint 11 fois le dernier carré. C'est même leur 19e demi-finale sur les 29 dernières grandes compétitions, si on remonte jusqu'aux JO de Barcelone (1992, 3e place). Ce soir, les Bleus tenteront d'accéder à une finale pour tenter d'accrocher une cinquième étoile à leur maillot.

28.01 1280x640 France Espagne Handball 2014

© AFP / Jonathan Nackstrand

36%. Thierry Omeyer sera l'une des armes fatales des Français ce soir. Le gardien du Paris Saint-Germain a réalisé deux matches héroïques face à l'Argentine (en huitièmes) et contre la Slovénie (en quarts) mais il aura en face de lui un autre gardien d'envergure : Gonzalo Perez de Vargas. Celui qui vient de fêter ses 24 ans et évoluent aux côtés de Nikola Karabatic au FC Barcelone est deuxième au pourcentage d'arrêts (37%) derrière le Danois Jannick Green (39%) mais devant Thierry Omeyer (36%).

>> LIRE AUSSI - Nikola Karabatic va-t-il dépasser les 1.000 buts ?

998. Pilier de l'équipe de France et star des Bleus, Nikola Karabatic pourrait rentrer un peu plus dans l'histoire du handball tricolore vendredi. Le joueur du FC Barcelone en est à 998 buts avec sa sélection et il devrait, selon toute vraisemblance, passer la barre symbolique des 1.000 buts contre l'Espagne, à l'occasion de sa 245e sélection. Il sera alors le troisième joueur à franchir ce cap, derrière son actuel capitaine Jérôme Fernandez (1.451 buts en 382 sélections) et Frédéric Volle (1.016 buts en 241 sélections).