Hand : Nikola Karabatic réintégré

  • A
  • A
Hand : Nikola Karabatic réintégré
@ MAXPPP
Partagez sur :

HAND - Le président de Montpellier a décidé de réintégrer le double champion olympique.

Le club de Montpellier et son président Rémy Lévy ont décidé de ménager la chèvre et le chou. Ou, plutôt, de ménager la star Nikola Karabatic et l'image du club. Le double champion olympique, dont le contrôle judiciaire avait été levé jeudi dernier, a en effet été réintégré mardi dans l'effectif des champions de France en titre en compagnie du pivot tunisien Issam Tej tandis que son petit frère Luka a été convoqué à un "entretien préalable à une sanction disciplinaire", le 7 novembre prochain. La différence entre les deux Karabatic : le premier nommé a nié avoir parié, tandis que le second l'a reconnu.

>> A lire aussi : Nikola Karabatic appelé en équipe de France

Issam Tej (930x620)

© MAXPPP

"A partir de demain, Nikola Karabatic et Issam Tej (photo) reprendront l'entraînement", a affirmé Rémy Lévy lors d'une conférence de presse. "Nous n'avons pas de raison de mettre en doute la parole de Nikola Karabatic et Issam Tej, ils nous ont affirmé les yeux dans les yeux qu'ils n'avaient pas parié, on prend acte de leur position." S'il a expliqué que sa compagne avait parié 1.500 euros sur le fait que son club serait mené à la mi-temps, le 12 mai dernier, lors d'un match de championnat à Cesson (31-28), Nikola Karabatic a toujours nié avoir parié lui-même. Tous les joueurs mis en examen dans ce dossier ont en revanche toujours affirmé que le match n'avait pas été truqué.

"Pas dignes de porter le maillot du MAHB"

Le club héraultais a donc réservé un sort différent au frère de Nikola, Luka. "Le comité directeur considère que les joueurs qui ont parié contre le club ne sont pas dignes de porter le maillot du MAHB", a souligné Rémy Lévy. Le président du MAHB laisse donc clairement entendre que Luka Karabatic comme le Slovène Primoz Prost, qui doit être encore reçu par le club mardi après-midi, risquent le licenciement pour avoir contrevenu "aux règles essentielles d'éthique et de morales auxquelles le club est profondément attaché". Le cinquième joueur actuel de Montpellier mis en examen, le Serbe Dragan Gagic, a lui aussi été convoqué le 7 novembre prochain pour un entretien.

Depuis le début de cette affaire, le 26 septembre dernier, le quadruple champion de France en titre n'a gagné que deux de ses dix matches, pour deux nuls et six défaites, trois en Ligue des champions, deux en D1 et une, ce week-end, en quarts de finale de la Coupe de la Ligue, à Dunkerque (34-27), compétition dont le MAHB était également du tenant du titre. Dans ces conditions, Nikola Karabatic comme Issam Tej ne seront pas de trop sur les terrains dans les semaines à venir...