Hackett, Thorpe, mêmes eaux troubles

  • A
  • A
Hackett, Thorpe, mêmes eaux troubles
@ REUTERS
Partagez sur :

NATATION - L'Australien Grant Hackett est entré en cure de désintoxication. Comme son compatriote Ian Thorpe, il y a deux semaines.

Hackett et Thorpe (930x1240)

© REUTERS

L'Australie la tête sous l'eau. Trois semaines après avoir appris l'admission de Ian Thorpe dans une clinique de désintoxication, l'Australie a découvert avec stupéfaction mercredi que la même mésaventure était arrivée à l'un des plus grands rivaux de Thorpe, au palmarès à peine moins fourni, Grant Hackett (ici à gauche). Son manager, Chris White, a indiqué mardi dans un communiqué que son client allait "être traité pour une dépendance au Stilnox". Le Stilnox est un somnifère parfois prescrit aux athlètes de haut niveau qui souffrent de troubles du sommeil. Il a été interdit par le Comité olympique australien avant les Jeux olympiques de Londres en 2012. 

"Une mise au vert" pour Hackett. Grant Hackett a déclaré aux journalistes à son arrivée à Los Angeles qu'il se rendait aux Etats-Unis pour "une mise au vert". "Non, je n'appelle pas ça une cure de désintoxication. C'est une mise au vert, pour m'échapper un peu et recharger les batteries", a-t-il insisté. Selon son père, Neville Hackett, l'ancien champion est "dans le déni".

Thorpe bat le record du monde du 800m devant Hackett, en 2001 :



Double champion olympique du 1.500m. Hackett, double médaillé d'or olympique et quadruple champion du monde, a pris sa retraite en 2008. Il est depuis consultant pour la chaîne de télévision australienne Nine Network et la banque Westpac. Il avait percé aux championnats du monde de 1998 à Perth à l'âge de 17 ans, battu sur le 400m par... Ian Thorpe, de deux ans son cadet. Sa femme Candice Alley, mère de leurs deux enfants, l'a quitté en 2011 après qu'il eut dévasté leur appartement sous l'emprise de l'alcool.

sur le même sujet, sujet,

DÉPRESSION - Thorpe dans une "mauvaise passe"

SANTÉ - Ian Thorpe hospitalisé après une nouvelle dépression