Grand Prix de Chine : nouvelle pole position pour Lewis Hamilton

  • A
  • A
Grand Prix de Chine : nouvelle pole position pour Lewis Hamilton
@ AFP
Partagez sur :

F1 - A l’issue de la séance de qualification du Grand Prix de Chine, c’est sans surprise que le Britannique Lewis Hamilton s’est adjugé la pole position.

Trois poles positions en trois Grands Prix. Lewis Hamilton n’est pas champion du monde en titre pour rien. Depuis le début de la saison, le Britannique s’est élancé à chaque fois en tête et ce Grand Prix de Chine n’a pas dérogé à la règle. Sur la piste parfaitement sèche du circuit de Shanghai, Hamilton a signé sa 41ème pole position, devançant son coéquipier Nico Rosberg. Derrière les Flèches d’Argent, Ferrari et Williams se sont livrés un beau combat pour les places d’honneur. Sebastian Vettel, vainqueur du dernier Grand Prix en Malaisie partira troisième, devant le Brésilien Felipe Massa. L’autre Ferrari, celle du Finlandais Kimi Räikkonen, se classe sixième et verra son compatriote Valtteri Bottas sur sa Williams, s’élancer de la cinquième position sur la grille de départ.

Grosjean 8ème, les McLaren-Honda toujours à la ramasse. Belle séance de qualification pour  Romain Grosjean. Au volant de sa Lotus, le Français s’est intercalé entre la Red Bull de Daniel Ricciardo (7ème) et les deux Sauber-Ferrari de Felipe Nasr (9ème) et Marcus Ericsson (10ème). Du côté des Mclaren-Honda, c’est toujours aussi compliqué. Jenson Button et Fernando Alonso partiront 17ème et 18ème, en fond de grille. Si la saison s’annonce très difficile pour eux, ils ont tout de même réduit l’écart avec la concurrence et les prochains Grands Prix pourraient se révéler de bien meilleur facture pour l’écurie anglo-japonaise.

La course n’est pas déjà gagnée pour Mercedes. Si les Flèches d’Argent se sont adjugées assez facilement les deux premières places lors des qualifications, la course de dimanche s'annonce toutefois serrée. Car les Mercedes ont beau posséder  la meilleure vitesse de pointe, leurs pneus se dégradent plus vite que ceux de Ferrari, et c’est tout l’enjeu de ce Grand Prix de Chine. De la capacité des Mercedes à bien maitriser l’usure de leurs pneumatiques dépendra l'issue finale. C’est donc à Ferrari de réussir à tenir la distance et de profiter de la moindre erreur pour venir, de nouveau, briser l’hégémonie des Flèches d’Argent.     

>> LIRE AUSSI -Lewis Hamilton remporte le Grand Prix d'Australie

>> LIRE AUSSI - En Malaisie, Vettel signe sa première victoire avec Ferrari

>> LIRE AUSSI - Lewis Hamilton sacré champion du monde de F1