Grand bleu sur Melbourne

  • A
  • A
Grand bleu sur Melbourne
@ REUTERS
Partagez sur :

OPEN D'AUSTRALIE - Huit des neuf joueurs français engagés mardi se sont qualifiés.

Les Bleus reçus huit sur neuf. C'est presque le score parfait. En dehors de Stéphane Robert, dominé par le Japonais Kei Nishikori, tous les joueurs français engagés mardi se sont qualifiés pour le deuxième tour de l'Open d'Australie. Le dernier d'entre eux, Jo-Wilfried Tsonga, nerveux, est venu à bout de l'Ouzbek Denis Istomin à l'issue d'un match disputé (6-4, 3-6, 6-2, 7-5). "Ce n'était vraiment pas facile face à un joueur en progression constante", a réagi le Manceau. "Je suis super content d'être passé et d'être lancé dans le tournoi". Au prochain tour, Tsonga affrontera le Brésilien Marcelo Mello, 108e mondial.

Gaël Monfils (930x620)

© REUTERS

Gasquet et Monfils au diesel. Richard Gasquet, tête de série n°17, et Gaël Monfils (n°14) ont dû s'employer pour décrocher leur ticket pour le deuxième tour. Le Biterrois a concédé une manche contre l'Italien Andrea Seppi (6-3, 3-6, 6-3, 6-1) tandis que le Parisien a bataillé dans le premier set pour faire plier l'Australien Marinko Matosevic, seulement 203e joueur mondial (7-6[5], 6-3, 6-3). "J'ai assuré l'essentiel. Il était chez lui, il a joué le coup a fond", a simplement commenté Monfils. Michaël Llodra a, lui aussi, mis un set à se rôder avant de dominer facilement le Letton Ernests Gulbis (2-6, 6-1, 6-2, 6-2).

Un deuxième tour Simon-Benneteau. Conséquence directe des bons résultats tricolores dans le haut du tableau, les matches franco-français risquent de se multiplier... Le premier de la liste sera celui qui opposera Gilles Simon à Julien Benneteau au deuxième tour. Simon a souffert mardi pour venir bout du modeste thaïlandais Danai Udomchoke (6-1, 3-6, 6-7[5], 6-3, 6-2) tandis que Benneteau a davantage maîtrisé son sujet contre le Slovaque Karol Beck (6-4, 6-2, 7-5).

Mahut haut la main. Non, Nicolas Mahut n'est pas seulement le perdant du match le plus long de l'histoire du tennis. L'Angevin est aussi un redoutable serveur, capable de rivaliser avec les meilleurs mondiaux. Mardi, le Français, 81e joueur mondial, a sorti le Tchèque Radek Stepanek en trois sets secs (7-5, 7-5, 6-3). Au prochain tour, Mahut affrontera le Japonais Tatsuma Ito, 117e au classement ATP.

Deux jeux de perdus pour Djokovic... "Ça m'a pris quelques jeux pour me mettre dans le rythme", a commenté Novak Djokovic à l'issue de son premier tour face à l'Italien Paolo Lorenzi, 109e joueur mondial. Quatre jeux, exactement. A partir de 2-2 dans la première manche, le n°1 mondial a en effet aligné quatorze jeux d'affilée pour s'imposer 6-2, 6-0, 6-0 en 1h31'. Du travail d'orfèvre.

Maria Sharapova (930x620)

© REUTERS

... et un pour Sharapova. Absente des terrains depuis trois mois, Maria Sharapova a prouvé lors de son entrée en lice qu'elle ne manquait pas de rythme. La Russe n'a en effet perdu qu'un seul jeu face à l'Argentine Gisela Dulko, 68e à la WTA (6-0, 6-1). Magnanime, l'ancienne n°1 mondiale a commenté à l'issue de la rencontre : "j'avais une adversaire très difficile pour mon premier tournoi de l'année".

Murray dans le dur. Djokovic, Federer et Nadal vainqueurs sans problème, Andy Murray a été le seul membre du "Big Four" à concéder un set lors de son entrée en lice. L'Ecossais l'a emporté en quatre manches face au jeune Américain Ryan Harrison (4-6, 6-3, 6-4, 6-2). Il affrontera au deuxième tour le Français Edouard Roger-Vasselin, vainqueur sur abandon du Belge Xavier Malisse.

Marion Bartoli à l'Open d'Australie (930x620)

© REUTERS

Le choc franco-français pour Bartoli. La n°1 tricolore, Marion Bartoli, n'a guère tremblé face à sa compatriote Virginie Razzano. Après avoir remporté la première manche (7-5), la tête de série n°9 a déroulé dans la seconde, enlevée sur le score sans appel de 6-0. Au prochain tour, Bartoli aura à nouveau un match délicat à jouer, face à la locale australienne Jelena Dokic. "Ce sera un combat difficile, mais je suis prête" a confié la Français en conférence de presse. "Je sais gérer la pression. Ce sera à moi de produire mon niveau de jeu et si je le fais, j'aurai de bonnes chances de l'emporter."

Stosur, l'Australie perd sa reine. C'est ce qui s'appelle un flop. Samantha Stosur, la meilleure chance de l'Australie, hommes et femmes confondus, a été éliminée dès le premier tour, mardi, par la Roumaine Sorana Cirstea (7-6[2], 6-3). "Je voulais vraiment bien faire", a reconnu la native de Brisbane. "J'ai fait tout ce que je pouvais pour me donner une chance de bien figurer. Ca n'a pas marché." On peut le dire...

Les résultats à retenir :

HOMMES :

Novak Djokovic (SER/n°1) bat Paolo Lorenzi (ITA) 6-2, 6-0, 6-0
Richard Gasquet (FRA/n°17) bat Andreas Seppi (ITA) 6-3, 3-6, 6-3, 6-1
David Ferrer (ESP/n°5) bat Rui Machado (POR) 6-1, 6-4, 6-2
Andy Murray (GBR/n°4) bat Ryan Harrison (USA) 4-6, 6-3, 6-4, 6-2
Edouard Roger-Vasselin (FRA) bat Xavier Malisse (BEL) 7-6[6] (abandon)
Michaël Llodra (FRA) bat Ernests Gulbis (LET) 2-6, 6-1, 6-2, 6-2
Gael Monfils (FRA/n°14) bat Marinko Matosevic (AUS) 7-6[5], 6-3, 6-3
Kei Nishikori (JAP/n°24) bat Stéphane Robert (FRA) 6-1, 7-6[7], 6-0
Nicolas Mahut (FRA) bat Radek Stepanek (RTC/n°29) 7-5, 7-5, 6-3
Andy Roddick (USA/n°15) bat Robin Haase (HOL) 6-3, 6-4, 6-1
Gilles Simon (FRA/n°12) bat Danai Udomchoke (6-1, 3-6, 6-7[5], 6-3, 6-2)
Julien Benneteau (FRA) bat Karol Beck (6-4, 6-2, 7-5)
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/n°6) bat Denis Istomin (OUZ) 6-4, 3-6, 6-2, 7-5

FEMMES :
Maria Sharapova (RUS/n°4) bat Gisela Dulko (ARG) 6-0, 6-1
Sorana Cirstea (ROU) bat Samantha Stosur (AUS/N.6) 7-6[2], 6-3
Jelena Dokic (AUS) bat Anna Chakvetadze (RUS) 6-2, 6-1
Marion Bartoli (FRA/n°9) bat Virginie Razzano (FRA) 7-5, 6-0
Petra Kvitova (RTC/n°2) bat Vera Dushevina (RUS) 6-2, 6-0
Svetlana Kuznetsova (RUS/n°18) bat Chanelle Scheepers (RSA) 6-3, 3-6, 6-0
Ana Ivanovic (SER/n°21) bat Lourdes Dominguez (ESP) 6-0, 6-3
Serena Williams (USA/n°12) bat Tamira Paszek (6-3, 6-2)