France-Qatar : cinq chiffres à retenir sur la finale

  • A
  • A
France-Qatar : cinq chiffres à retenir sur la finale
@ Montage AFP
Partagez sur :

STATS EXPRESS - L'équipe de France de handball défie le Qatar en finale des championnats du monde, dimanche à 17h15. 

Entre un pays hôte qui rêve de décrocher le premier titre mondial de son histoire devant son public et la France qui pourrait accrocher une cinquième étoile sur son maillot, l'affiche est parfaite pour cette finale des Mondiaux de handball, dimanche à Doha (17h15). Pour mieux rentrer dans cette rencontre, voici cinq chiffres à retenir.

>> Europe 1, radio officielle du Mondial de handball, vous fait vivre en direct la finale France-Qatar
 >Sur Europe1 (match commenté en direct et en intégralité)
 >Sur Europe1.fr (live vidéo à suivre ici : http://www.europe1.fr/direct-video 
 >Sur le compte Twitter @Europe1

5. En cas de victoire contre les Qataris, les joueurs de Claude Onesta pourraient entrer un peu plus dans l'histoire de ce sport. Avec un cinquième titre mondial, les Français seraient tout simplement la seule équipe à réussir cette performance. Ils dépasseraient ainsi la Suède et la Roumanie qui possèdent toutes les deux quatre couronnes mondiales.

Qatar 640

© AFP

9. Les Français auront face à eux une équipe qui ressemble davantage à un club qu'à une sélection. Et pour cause, neuf nationalités sont représentées dans cette équipe : deux Qataris, trois Syriens, trois Monténégrins, deux Égyptiens, deux Bosniens, un Cubain, un Espagnol, un Tunisien et enfin le Français Bertrand Roiné, champion du monde 2011 avec les Experts.

16. Si certaines voix du handball mondial se sont ainsi étonnées de cette particularité, force est de constater que ça marche. Avant ces championnats du monde, le Qatar n'avait pas fait mieux qu'une seizième place dans une compétition internationale. Dimanche, les joueurs de Valero Rivera (le coach est d'ailleurs espagnol, nldr) pourraient même décrocher leur premier sacre mondial.

360. Si la France écrase la hiérarchie mondiale dans ce sport depuis plusieurs années, elle le doit en grande partie à son entraîneur Claude Onesta. Depuis près de 14 ans, c'est lui qui tient la "Maison France". A 57 ans, il a déjà dirigé les Bleus à 360 reprises. Espérons que son 361e match soit une nouvelle réussite.

Karabatic 1280

© AFP

1.001. En inscrivant trois buts supplémentaires contre l'Espagne en demi-finale, Nikola Karabatic a franchi la barre mythique des 1.000 buts en équipe de France (son compteur est à 1.001). Il est le troisième joueur de l'histoire des Bleus à franchir ce seuil, après Frédéric Volle (1.016 buts en 241 sélections) et Jérôme Fernandez (1.455 buts en 385 sélections). 

>> LIRE AUSSI - Karabatic, "Monsieur 1.000 buts"