France-Irlande : une annulation polémique

  • A
  • A
France-Irlande : une annulation polémique
Le match de rugby France-Irlande a été reporté quelques minutes avant son coup d'envoi pour cause de pelouse impraticable.@ Reuters
Partagez sur :

La décision de ne pas jouer la rencontre a été prise à cinq minutes du coup d’envoi.

Pourquoi le match de rugby France-Irlande n'a-t-il pas été annulé plus tôt ? La question est sur toutes les lèvres au lendemain de la décision de l'arbitre de reporter la rencontre du Tournoi des VI Nations, quelques minutes avant son coup d'envoi pour cause de pelouse impraticable. 

Cette décision, inédite, a provoqué la frustration des joueurs, mais aussi des 80.000 spectateurs déjà présents dans les gradins du Stade de France. Car les conditions météo n’avaient rien de surprenant : tout le monde savait qu’il allait faire très froid samedi soir.

Les responsables se rejettent la faute

"Personne ne veut prendre la responsabilité de l'annulation du match", souligne Olivier Magne, le consultant rugby d'Europe 1. Au centre des critiques, l’organisateur, le comité du Tournoi de VI Nations qui est resté optimiste toute la semaine sur la tenue de la rencontre malgré les prévisions météorologiques.

La fédération française de rugby et le diffuseur, France Télévisions, voulaient avancer l’horaire de la  rencontre. Une proposition qui a été rejetée par le comité d’organisation du Tournoi, au grand dam de Daniel Bilalian, le patron du service des sports de France Télévisions ."Financièrement, ça a un coût, de l'ordre de 130.000 euros pour une production comme celle-ci", déplore-t-il.

Toutefois, si la fédération française de rugby n’est pas responsable directement, "elle aurait pu avertir le comité d’organisation sur les risques de faire jouer un tel match à 21 heures", relève Olivier Magne.

La presse irlandaise critique "l'amateurisme" de la France

De son côté, la presse irlandaise ne mâche pas ses mots dimanche et s'en prend violemment la France. Les médias parlent d'"amateurisme", d'"incompétence" et de "désinvolture" au sujet des organisateurs du match.

Reste désormais à trouver une date pour disputer cette rencontre. Elle pourrait se jouer le 3 ou le 4 mars. La décision sera prise lundi matin.