Federer, un monument en péril

  • A
  • A
Federer, un monument en péril
@ REUTERS
Partagez sur :

DÉCADENCE - Battu en 8es de finale à Shanghai par Gaël Monfils, Federer voit les Masters s’éloigner.

L'info. C’est devenu une habitude cette année de voir Roger Federer perdre si tôt dans un tournoi. Opposé à Gaël Monfils, 42e joueur mondial, le Suisse n’a pas fait le poids, s’inclinant en trois sets (6-4, 6-7[5], 6-3). Pointant seulement à la septième place au classement ATP, "Rogeur" est bien loin de son niveau d’antan. Si bien qu’il pourrait ne pas disputer les Masters, en décembre prochain, à Londres.

Federer-a-Wimbledon-930x620_scalewidth_630

Fin de cycle. L’année 2013 est une année à oublier pour l’ancien n°1 mondial, recordman de victoires en tournoi du Grand Chelem (17). Outre des défaites face à des joueurs classés au-delà de la 50e place, Federer a dû encaisser des éliminations inattendues comme à Wimbledon –  il y a pourtant remporté 7 titres – au deuxième tour, ou encore à l’US Open avec un échec dès les huitièmes de finale.

Moins bon sur les fins de match. "Il a du mal à conclure les matches maintenant", estime l’ancien directeur technique national Patrice Hagelauer au micro Europe 1. "C’était pourtant sa force. Quand il prenait l’ascendant sur un joueur, il passait la vitesse supérieure et ne lui laissait aucune chance. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas". A 32 ans, Roger Federer semble entamé physiquement, moins lucide sur le court.

Federer ne fait plus peur. "Tous les joueurs se sont passés le mot, ils sentent que c’est possible de battre Roger", analyse Patrice Hagelauer. Face à des joueurs quasi-inconnus comme Sergiy Stakhovsky, Federico Delbonis, Daniel Brands, ou Tommy Robredo, le Suisse n’a plus l’avantage psychologique. Federer ne fait tout simplement plus peur à ses adversaires. Même Gaël Monfils, pourtant loin d’être à son meilleur niveau après plusieurs mois de galères, s’est offert le scalp du Suisse.

Federer-3

Une première depuis 2001. Et avec cette défaite, Roger Federer voit revenir dans son rétroviseur la meute des prétendants aux Masters de Londres, tournoi qui regroupe les 8 meilleurs joueurs de l’année. Avec seulement 405 points d'avance sur le Français Jo-Wilfried Tsonga, 11e à l’ATP et qualifié pour les quarts de finale du tournoi de Shanghai, Federer pourrait louper la grand-messe du tennis mondial en décembre prochain. Une première depuis 2001…