Federer toujours au sommet

  • A
  • A
Federer toujours au sommet
@ REUTERS
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Le Suisse a remporté le Masters 1.000 de Cincinnati en battant Djokovic en finale.

Sublime, magnifique, géant,… mais pas incomparable. Oui, Roger Federer est un immense joueur, peut-être même le plus grand de l'ère moderne, mais ses performances peuvent se mesurer. En battant en finale du Masters 1.000 de Cincinnati le Serbe Novak Djokovic (6-0, 7-6), le Suisse a conforté sa première place au classement ATP. Europe1.fr en short mesure ce nouvel exploit en regardant dans le rétroviseur du tennis.

3. Dans la première manche, Federer s'est quand même payé le luxe d'infliger une "bulle" (6-0) à "Djoko". Et si le deuxième set a été nettement plus accroché (7-6), le "maître" n'a pas perdu sa mise en jeu. Mieux, il n'a pas été breaké une seule fois, à Cincinnati. Un exploit qu'il a réédité seulement à trois reprises dans toute sa carrière.

Federer-2

4. Comme le nombre de Masters 1.000 remportés dans la même année par le Suisse. En 2006, il s'était imposé à Indian Wells, Miami, Toronto et Madrid. En 2012, le boulimique de records pourrait bien en faire tomber un nouveau (il a déjà gagné à Indian Wells, Madrid et Cincinnati). Avec des points à défendre à Paris-Bercy et dans la Masters Cup, il doit forcément y penser…

16. Novak Djokovic est un adversaire que Federer connaît par cœur. Les deux hommes se sont rencontrés à 28 reprises (le même nombre de matches joués contre l'Espagnol Rafael Nadal). Et c'est pour l'instant le Suisse qui mène les débats, avec 16 victoires (contre 12 défaites). 

21. En s'imposant pour la cinquième fois dans l'Ohio, "Rogeur" a accroché son 21e Masters 1.000 de sa carrière. Un record ? Oui mais qu'il détient avec Rafael Nadal. Derrière, André Agassi (17), Novak Djokovic (12) et Pete Sampras (11) sont assez largement distancés.

76. Roger Federer vient juste d'avoir 31 ans. Un âge où rares sont ceux qui passent le stade des huitièmes de finale quand d'autres pensent déjà à raccrocher. Le Suisse, lui, est dans une forme exceptionnelle. Tout le monde est souvent persuadé qu'il est le tennisman le plus titré. C'est faux. En nombre de grand Chelem, il est bien le numéro un (17 contre 14 pour Sampras), mais pas sur le nombre de titres.  Avec 76 trophées, Federer est juste derrière John McEnroe (77), Ivan Lendl (94) et encore loin derrière l'intouchable Jimmy Connors (109).