Federer réclame plus de contrôles

  • A
  • A
Federer réclame plus de contrôles
@ REUTERS
Partagez sur :

DOPAGE - Le Suisse Roger Federer estime que les contrôles sanguins ne sont pas assez nombreux.

Federer joue au tennis (930x620)

© REUTERS

Alors que débute lundi le Masters, traditionnel feu d'artifice de la saison tennistique, Roger Federer s'est exprimé dimanche sur le dopage et a réclamé davantage de contrôles, notamment sanguins. "Je suis moins testé qu'il y a six ou sept ans et je ne sais pas vraiment pourquoi", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse précédant la compétition, à Londres. "Il est vital que le sport reste propre, il doit l'être. Nous avons une bonne réputation en la matière et nous voulons nous assurer que cela reste comme cela."

A la différence du cyclisme, aucun tennisman de tout premier plan n'a été contrôlé positif ces dernières années. Parce que le sport est propre ou parce que les contrôles ne sont pas assez nombreux ? Le Suisse aimerait que la première hypothèse soit confirmée.

"Nous ne faisons pas beaucoup de contrôles sanguins"

Le discours de Federer rejoint celui de son bourreau en finale du tournoi olympique de Londres, l'Ecossais Andy Murray. En début de semaine, le n°3 mondial avait demandé  un meilleur suivi des joueurs lors des périodes hors-compétition, et notamment lors de la période de préparation hivernale, qui débute en décembre.

"Je ne connais pas les raisons exactes pour lesquelles nous avons moins de contrôles sanguins actuellement, mais je suis d'accord avec Andy, nous ne faisons pas beaucoup de contrôles sanguins pendant l'année." Federer, qui a officiellement perdu lundi sa place de n°1 mondial au profit du Serbe Novak Djokovic, débutera son Masters mardi après-midi, face à un autre Serbe, Janko Tipsarevic.