F1 : Vettel vole la vedette à Webber

  • A
  • A
F1 : Vettel vole la vedette à Webber
L'ambiance n'était pas euphorique sur le podium Red Bull.@ Reuters
Partagez sur :

VIDEO - Vettel a remporté le GP de Malaisie grâce à un dépassement controversé sur son équipier.

L'INFO. En apparence, il s'agit d'une après-midi parfaite pour l'écurie Red Bull qui signe un doublé. Le pilote allemand, Sebastian Vettel a remporté dimanche, sur le circuit de Sepang le Grand Prix de Malaisie devant son coéquipier, l'Australien, Mark Webber. Sauf que le nouveau leader du championnat du monde (40 points) n'a pas respecté les consignes de course de son écurie.

Cette manœuvre du 46e tour a incité le triple champion du monde en titre, âgé de 25 ans seulement, à faire aussitôt son mea culpa, en public, sur le podium, et à s'excuser platement auprès de son coéquipier de 36 ans, vétéran du plateau 2013. "Il faisait très chaud aujourd'hui. Je me suis raté. J'ai fait une erreur. Je veux m'excuser auprès de Mark. Si j'ai l'occasion de me rattraper dans l'avenir, je le ferai", a assuré Vettel, sans toutefois indiquer les modalités précises du renvoi d'ascenseur qui pourrait effacer, un jour, cette victoire entachée d'une désobéissance avérée.

Que s'est-il passé ? Vettel a été pris en défaut quand il a tenté, en pneus neufs et donc plus rapide, de dépasser son coéquipier, alors que l'écurie triple championne du monde, comme Vettel, venait de demander à Webber, sur sa radio de bord, de lever le pied et de gérer ses pneus jusqu'à un doublé qui semblait certain.

Qu'en dit Webber ? "On a choisi la bonne stratégie, on contrôlait la course, je pensais qu'on allait conserver ce résultat, c'était ce qu'on avait prévu avec l'équipe. Puis Seb a pris sa propre décision...", a déploré Webber, dépité, juste après l'arrivée.

"Les consignes de course, ce n'est pas évident, mais ça fait partie de la F1. Je suis un fan de sport, on aimerait tous que tout soit toujours beau et pur, mais il ne faut pas être trop naïfs non plus", a reconnu Webber, après avoir confié que "pendant les 15 derniers tours", il avait "pensé à beaucoup de choses". Il a prévu de récupérer cette semaine chez lui, en Australie, en faisant du surf.