F1 : Vettel remporte son 4e titre

  • A
  • A
F1 : Vettel remporte son 4e titre
Sebastian Vettel est devenu champion du monde de Formule 1 pour la quatrième année consécutive, dimanche à New Delhi, en remportant le Grand Prix d'Inde.@ Reuters
Partagez sur :

F1 - A 26 ans, le pilote allemand a décroché dimanche un Inde un quatrième titre de champion du monde.    

Le sacre. L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) est devenu champion du monde de Formule 1 pour la quatrième année consécutive, dimanche à New Delhi, en remportant le Grand Prix d'Inde, alors que son dernier rival pour le titre, Fernando Alonso (Ferrari), a terminé 11e de cette course. A trois manches de la fin de saison (Abou Dhabi, Etats-Unis, Brésil), Vettel compte désormais 115 points d'avance sur Alonso et ne peut plus être rejoint par le double champion du monde espagnol.

Vettel-avec-Red-Bull-930x620_scalewidth_630

Sans rival. Vettel, parti en pole position, a dominé la course de bout en bout, et remporté sans le moindre suspense son 36e Grand Prix de F1, dont dix cette saison et six d'affilée depuis le GP de Belgique, fin août à Spa.

Sur la trace des plus grands. Vettel rejoint au palmarès mondial le Français Alain Prost, quatre fois champion du monde entre 1986 et 1993, soit il y a 20 ans exactement. Il n'a plus devant lui que l'Allemand Michael Schumacher, sept fois champion du monde, et l'Argentin Juan Manuel Fangio, 5 titres dans les années 50.

"Tout là-haut". A l'issue de la course, Chris Horner, le patron de Red Bull, a rappelé à son pilote l'ampleur de son exploit, rendu presque banal par l'écrasante supériorité de Sebastian Vettel sur tous ses adversaires cette saison. "Tu rejoins les plus grands. Tu es tout là haut", lui a-t-il lancé par la radio de bord.

Le titre des constructeurs pour l’écurie Red Bull.  L'Allemand offre également à son écurie son quatrième titre de champion du monde des constructeurs. "Je n'ai pas eu de mots quand j'ai coupé la ligne", a dit Sebastian Vettel sur le podium."Ca a été une saison phénoménale, l'esprit d'équipe est si fort. Ils font le travail. Moi, je n'ai qu'à me glisser dans la voiture et courir pour l'équipe."

Sebastian-Vettel-930_scalewidth_630

La remontée de Grosjean. Le podium de cette 16e manche de la saison 2013 a été complété par un autre Allemand, Nico Rosberg (Mercedes), et le Français Romain Grosjean (Lotus), parti 17e sur la grille, mais quand même sur le podium, pour la troisième course d'affilée.

sur le même sujet

• Vettel puni... pour avoir fêté sa victoire
• Vettel a-t-il tué la F1 ?