F1 : un caméraman blessé par un pneu

  • A
  • A
F1 : un caméraman blessé par un pneu
@ MAXPPP
Partagez sur :

VIDEO - Paul Allen, qui travaille pour la F1, souffre de plusieurs fractures et de contusions.

Caméraman blessé (930x620)

© REUTERS

La scène a effrayé le paddock et tous les téléspectateurs du Grand Prix d'Allemagne, dimanche, sur le circuit du Nürbürgring : au 9e tour, une roue, désolidarisée de l'essieu à l'arrière droit de la Red Bull de Mark Webber, a heurté un caméraman de la FOM (Formula One Management).

Touché de plein fouet dans le dos par le pneu, qui pèse un peu moins de 10 kilos, Paul Allen, qui filmait le départ de la Lotus de Kimi Räikkönen, est resté plusieurs minutes au sol, sans perdre connaissance. Il a ensuite été transféré au centre médical du circuit, puis par hélicoptère à l'hôpital de Coblence.

Une roue fonce atteint un caméraman dans le dos :

Le résultat des premiers examens, révélés par ESPN F1, fait état de deux côtes et d'une clavicule cassée. Paul Allen, qui a chuté avec sa caméra, souffre également de contusions et d'un léger traumatisme crânien. Les conséquences auraient pu être dramatiques, notamment si le pneu avait heurté le caméraman à la tête.

La roue de Webber en Allemagne (930x465)

© REUTERS

Sur les images vidéo, on constate que le mécanicien en charge de la roue arrière droite fait signe qu'il n'a pas réussi à fixer le nouveau pneu. L'écurie Red Bull, pénalisée sportivement par cette erreur - Webber, en lice pour la victoire, n'a fini que 7e de la course - l'a été également financièrement. La Fédération internationale de l'automobile (FIA) n'a en effet pas du tout apprécié la prise de risque insensée prise par l'écurie autrichienne, condamnée pour "unsafe release", soit une sortie des stands dangereuse. Il lui en coûtera donc 30.000 euros. Le week-end n'a pas été totalement négatif pour Red Bull, qui a remporté le Grand Prix avec Sebastian Vettel, vainqueur sur ses terres pour la première fois de sa carrière.