Le pilote Jules Bianchi a été transféré à Nice

  • A
  • A
Le pilote Jules Bianchi a été transféré à Nice
@ MAXPPP
Partagez sur :

FORMULE 1 - Le pilote français est sorti du coma artificiel dans lequel il était plongé depuis près de deux mois. Il a été transféré dans un hôpital de Nice mais son état est toujours critique.

Les dernières nouvelles n'étaient "pas bonnes". Et pourtant, Jules Bianchi est sorti du coma artificiel dans lequel il était plongé depuis son grave accident, le 5 octobre, au Grand Prix du Japon. Il a été transféré au CHU de Nice, a annoncé sa famille mercredi dans un communiqué. Jules Bianchi, originaire de Brignoles dans le Var, retrouve ainsi son Sud-Est natal, près des siens. 


Mise à jour le 18 juillet 2015 à 8h : Jules Bianchi est mort, annonce sa famille dans un communiqué. "Jules s'est battu jusqu'au bout, comme il l'a toujours fait, mais hier (vendredi 17 juillet ndlr), sa bataille a pris fin", est-il écrit dans un communiqué. "Nous ressentons une peine immense et indescriptible" a ajouté la famille. Jules Bianchi avait 25 ans.

"Toujours dans un état critique". "Jules est sorti du coma artificiel dans lequel il avait été placé peu après l'accident, mais il est toujours inconscient. Il respire sans assistance et ses signes vitaux sont stables, mais son état est toujours considéré comme 'critique'", écrit la famille Bianchi, précisant qu'il était arrivé "il y a peu de temps" au CHU de Nice. Le 5 octobre, le pilote français a été victime d'un terrible accident durant le Grand Prix du Japon. Depuis, il était hospitalisé dans ce pays, en soins intensifs, dans un état critique.

"Les nouvelles ne sont pas bonnes". Mardi, sur Europe 1, l'ancien pilote de Formule 1 Philippe Streiff, lui-même handicapé après un accident, avait donné des nouvelles sur le jeune pilote. "C'est très grave et je ne pense pas qu'il sorte malheureusement très vite du coma... S'il en sort, il sera très très lourdement handicapé. C'est plus grave à mon avis que l'accident de Michael Schumacher, ce n'est pas une petite chute sur un rocher...", résumait Philippe Streiff, sauvé en 1989 par le professeur Saillant, le même expert qui s'est occupé de Jules Bianchi. 



Streiff : "Les nouvelles ne sont pas bonnes...par Europe1fr