Dopage dans le rugby : le réquisitoire de Bénézech

  • A
  • A
Dopage dans le rugby : le réquisitoire de Bénézech
@ REUTERS
Partagez sur :

ACCUSATION - L'ancien international condamne les pratiques qui ont cours actuellement dans le rugby.

Laurent Bénézech, ouvrage (1280x1960)

© Editions de la Martinière

Laurent Bénézech n'en a pas fini de sa lutte contre le dopage dans le rugby. Dans deux interviews réalisées en avril 2013 pour le quotidien Le Monde et l'hebdomadaire Midi olympique, l'ancien joueur du XV de France (15 sélections), champion de France avec le Racing en 1990, dénonçait les pratiques actuelles dans le monde de l'ovalie, qui se trouvait selon lui "exactement dans la même situation que le cyclisme avant l'affaire Festina".

Du terrain judiciaire à celui de l'édition. Attaqué en diffamation par le syndicat des joueurs professionnels (Provale) et par pas moins de 134 joueurs à titre individuel, il a été relaxé par le Tribunal de grande instance (TGI) de Paris en septembre dernier. Quelques semaines seulement après cette victoire sur le terrain judiciaire, Bénézech revient sur le terrain de l'édition, avec un ouvrage à charge (c'est le cas de le dire) intitulé Rugby, où sont tes valeurs ?*.

Dans ce vaste réquisitoire de plus de 300 pages, l'ancien joueur, passé également par Narbonne, revient sur certains épisodes marquants (ou masquants, c'est selon) : prise suspecte de muscles, modification de la mâchoire, contrôle positif à la cocaïne, régime à base de codéine, diagnostics médicaux étranges.

14 kilos pris en deux mois. La liste est longue et les arguments étayés, comme il l'avait fait devant la justice. Laurent Bénézech avait notamment évoqué le cas de l'équipe de Brive, championne d'Europe en 1997. Il affirme que plusieurs cas de leucémie ont été découverts parmi les joueurs de l'effectif. Un capitaine du GIGN a également témoigné à la barre : il a expliqué qu'après la Coupe du monde 2007 qui avait eu lieu en France, le staff anglais avait laissé des compléments alimentaires à disposition des membres du groupe d'intervention français. L'un de ses agents qui en avait consommé avait pris 14 kilos en un peu plus de deux mois.

Aujourd'hui à la tête de sa propre société de conseil, Laurent Bénézech a la liberté de parole de celui qui n'occupe pas de rôle dans les instances du rugby français ou mondial. Il en fera usage samedi, dans Europe 1 matin, à 7h45.

*Laurent Bénézech, Rugby, où sont tes valeurs ?, Editions de la Martinière, 368 pages, 19 euros.

>> LIRE AUSSI : "La créatine, des effets bénéfiques minimes mais réels"