Djokovic-Nadal, c'était écrit

  • A
  • A
Djokovic-Nadal, c'était écrit
@ Montage REUTERS/MAXPPP
Partagez sur :

ROLAND-GARROS - Rafael Nadal et Novak Djokovic se sont qualifiés sans problème pour les demies.

Nadal

L'info. Depuis le tirage au sort, Rafael Nadal et Novak Djokovic savaient qu'ils pouvaient se retrouver tous les deux face à face en demi-finale. C'était prévu, c'était écrit. Mercredi, "Djoko" et "Rafa" ont simplement confirmé ce que tout le monde attendait. Le Serbe, finaliste l'an passé, s'est imposé en trois sets (6-3, 7-6[5], 7-5) devant l'Allemand Tommy Haas. Quelques minutes plus tôt, Nadal (n°3) avait balayé le Suisse Stanislas Wawrinka (n°9) en trois sets (6-2, 6-3, 6-1). Vendredi, Nadal partira légèrement favori. L'Espagnol mène aux points dans leurs confrontations directes (19-15).

Et de huit pour "Rafa" ! Au début de la quinzaine, Rafael Nadal avait montré quelques légères défaillances. En perdant un set face à l'Allemand Brands et face au Slovaque Klizan, le septuple vainqueur du tournoi avait réussi à inquiéter ses fans. Mais depuis trois matches, la machine est en route. Mercredi, il n'a laissé aucune chance à Stanislas Wawrinka pour accéder à sa 8e demie à Paris. "Ça a été le meilleur match de la quinzaine, je suis très content des conditions de jeu, très heureux d'être là, sur le court où j'ai vécu mes plus belles émotions", a déclaré le n°4 mondial. "J'ai eu une première semaine difficile mais les deux derniers matches ont été bien mieux".

Wawrinka

Wawrinka écœuré. Éprouvé par sa victoire en cinq sets et quatre heures sur Richard Gasquet, le pauvre Stanislas Wawrinka n'a rien pu faire, mercredi face à Nadal. Beaucoup moins précis, beaucoup plus lent, le Suisse s'est énervé à plusieurs reprises contre lui-même et aussi... contre sa raquette. Il devra essayer de retenir sa progression. Après trois huitièmes de finale successifs (2010, 2011 et 2012), Wawrinka a réussi pour la première fois à se hisser en quarts.

Djokovic

Djokovic ne traîne pas non plus. Un peu moins expéditif que Nadal (2h13 de jeu contre 1h56 pour l'Espagnol), le n°1 mondial n'a toutefois pas gaspillé d'efforts inutiles, mercredi face à Tommy Haas. Grâce à cette victoire très sérieuse en trois manches (6-3, 7-6[5], 7-5), le Serbe s'offre sa 12e demi-finale consécutive en Grand Chelem, loin encore cependant du record de Roger Federer (23 demi-finales d'affilée).

Sharapova, du néant à la qualif'. La tenante du titre s'est fait une grosse frayeur, mercredi en quarts de finale. Totalement absente dans la première manche (20 fautes directes !), la Russe a encaissé un 6-0. "Je me suis dit qu'il fallait regarder devant, que j'étais encore dans le match", a confié la n°2 mondiale après la rencontre. Elle a retrouvé ses esprits et son agressivité pour l'emporter (0-6, 6-4, 6-3). Elle retrouvera jeudi en demi-finale la Biélorusse Victoria Azarenka qui a battu Maria Kirilenko (7-6[3], 6-2).

Sharapova

Les résultats de mercredi :

HOMMES

Novak Djokovic (SRB/n°1) bat Tommy Haas (GER/n°12) 6-3, 7-6[5], 7-5
Rafael Nadal (ESP/n°3) bat Stanislas Wawrinka (SUI/n°9) 6-2, 6-3, 6-1

FEMMES

Victoria Azarenka (BLR/n°3) bat Maria Kirilenko (RUS/n°12) 7-6[3], 6-2
Maria Sharapova (RUS/n°2) bat Jelena Jankovic (SRB/n°18) 0-6, 6-4, 6-3