Djokovic, l'indestructible guerrier

  • A
  • A
Djokovic, l'indestructible guerrier
@ REUTERS
Partagez sur :

PHOTO - Le n°1 mondial s'est imposé face à Stanislas Wawrinka après cinq heures de jeu.

L'image en rappelle une autre. Il y a un an, Novak Djokovic avait déchiré sa chemise après avoir battu Rafael Nadal en finale de l'Open d'Australie arpès cinq sets (5-7, 6-4, 6-2, 6-7[5], 7-5) et 5h53 minutes de jeu lors de la finale la plus longue de l'histoire en Grand Chelem. Le n°1 mondial a remis ça, dimanche, après être venu à bout du Suisse Stanislas Wawrinka (n°15) en huitièmes de finale, en cinq sets encore (1-6, 7-5, 6-4, 6-7[5], 12-10) et après 5h02 de jeu. "Ça fait penser à ce qui s'est passé il y a douze mois avec "Rafa". 0n n'est qu'à la moitié du tournoi, mais ce match a le goût d'une finale pour moi", a réagi Djokovic alors que le match s'est terminé aux alentours de 2h du matin à Melbourne. "C'est difficile de trouver les mots pour décrire ce qu'on a ressenti ce soir, Stan mérite tout autant que moi de gagner ce match." Le Suisse s'est notamment procuré quatre balles de break à 4-4 au cinquième set. C'est la quinzième fois consécutive que Djokovic atteint les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem. Il y affrontera mardi le Tchèque Tomas Berdych (n°5).