Derek Jeter, les adieux d'une légende

  • A
  • A
Derek Jeter, les adieux d'une légende
@ REUTERS
Partagez sur :

BASEBALL - Le joueur des New York Yankees a disputé dimanche son dernier match de MLB.

La Major League baseball (MLB) a tourné dimanche une page de son histoire. Derek Jeter a disputé son dernier match après 19 saisons passées sous l'uniforme des New York Yankees, privés de play-offs pour la deuxième année de rang. L'ironie de l'histoire a voulu que cette légende de la franchise new-yorkaise dispute ce dernier match chez l'éternel rival des Boston Red Sox (pour une ultime victoire en carrière 9-5). Cela n'a pas empêché le n°2 des Yankees, qui a forgé sa légende au poste défensif de "shortstop", de frapper un dernier "single" (coup au bâton suivi d'une installation en première base) et de recevoir l'ovation du public de Fenway Park.

Le dernier passage au bâton de Jeter :

Un palmarès énorme, une aura indéniable. La popularité de Jeter dépasse le cadre de la "Grosse Pomme". Cette année, son maillot était encore le plus vendu parmi les stars de la MLB. Les raisons sont multiples. Depuis qu'il a été drafté en 1995, Jeter est resté fidèle à une seule franchise, ce à quoi les Américains sont très sensibles. A la différence des autres stars des années 1990 - Sammy Sosa, Mark McGuire, Barry Bonds ou son coéquipier Alex Rodriguez -, Jeter, au physique de gendre idéal, n'a jamais été inquiété par une affaire de dopage. Enfin, il y a le sportif, bien sûr.

"Le capitaine", comme il était surnommé à New York, a pris sa retraite avec un palmarès long comme le bras : cinq fois vainqueur des World Series (196, 98, 99, 2000 et 2009), 14 présences au All-Star Game et 3.465 "hits" (frappes) en carrière, soit le 6e meilleur total de l'histoire. Propulsé titulaire dès sa première saison, Jeter remporta sa première bague de champion en 1996 contre Atlanta.

Jeter remporte les World Series en 1996 :

Fidèle à sa légende, Jeter a clos son aventure au Yankee Stadium, jeudi, par une dernière action décisive, lors de la 9e manche, contre les Baltimore Orioles (6-5).

Jeter se montre décisif lors de sa dernière au Yankee Stadium :

Tout au long de sa carrière, Jeter a su capitaliser sur cette popularité hors norme. Classé encore cette année 34e sportif le mieux payé de la planète selon le magazine Forbes, Jeter est rapidement devenu le chéri de ces marques, apparaissant dans bon nombre de campagnes publicitaires. Deux de ses sponsors, Nike via Jordan, et la boisson énergisante Gatorade lui ont rendu hommage dans deux spots à l'indéniable puissante cinématographique.

Une boisson énergisante rend hommage à Jeter :

La marque Jordan donne un coup de chapeau à Jeter :

Dans ce spot Jordan, on note la présence de plusieurs stars américaines, du réalisateur Spike Lee au comédien Billy Cristal en passant par le rappeur Jay-Z. Derek Jeter est plus qu'un sportif, c'est une icône. Et ses aventures avec des stars de la chanson (Mariah Carey, la chanteuse latino Joy Enriquez) ou des actrices (Jessica Biel, Jordana Brewster de la série des "Fast and furious") lui ont donné un côté people, à l'instar de son coéquipier Alex Rodriguez. Comme il est de coutume, le n°2 de Jeter ne sera plus porté aux New York Yankees : "re2pect" !

Derek Jeter, hommage à Boesont (1280x640)

© REUTERS

Avant la rencontre, des stars du sport bostonien ont rendu hommage à Jeter avec cette pancarte : "re2pect".