Dale Oen, nageur mort à 26 ans

  • A
  • A
Dale Oen, nageur mort à 26 ans
@ MAXPPP
Partagez sur :

NATATION - Champion du monde du 100 m brasse, le Norvégien est mort d'une crise cardiaque.

Le Norvégien Alexander Dale Oen, double champion d'Europe et champion du monde du 100 m brasse, est mort lundi d'un arrêt cardiaque à l'âge de 26 ans. "Il est mort subitement, sans aucun signe avant-coureur, lundi soir, alors qu'il se trouvait avec l'équipe de natation", ont indiqué le Comité olympique et la Fédération norvégienne de natation dans un communiqué commun.

"Tout a été fait selon les procédures, tout a été tenté. C'est infiniment triste que l'on ne soit pas parvenu à lui redonner vie", a déclaré le médecin des athlètes norvégiens, Ola Ronsen, qui a mené avec le personnel médical une battaille de plus d'une heure pour faire redémarrer le cœur de Dale Oen, déclaré mort à 21h00 locales.

Il avait parlé à sa famille dans la soirée

Dale Oen participait à un stage d'entraînement en altitude, à Flagstaff, dans l'Arizona, à trois mois du début des Jeux olympiques, dont il était l'une des meilleures chances de médaille pour son pays. Il a été retrouvé inanimé par ses coéquipiers, dans un vestiaire, où il était allé prendre sa douche. "Nous sommes sous le choc, c'est comme une expérience extra-corporelle pour l'ensemble de l'équipe ici", a témoigné l'entraîneur de l'équipe de Norvège, Petter Loevberg.

Selon le quotidien norvégien Aftenposten sur son site Internet, le nageur avait parlé avec sa famille via le logiciel Skype peu de temps auparavant dans la soirée, et "rien ne permettait de penser qu'il était malade". "Mes pensées vont d'abord et avant tout à sa famille à Oygarden. C'est le jour le plus noir qu'ait jamais connu la natation norvégienne", a ajouté le président de la Fédération, Per Une Eknes.

Héros national depuis l'été dernier

Dale Oen était devenu le 25 juillet 2011 le premier Norvégien champion du monde de natation. Son geste avec la main, montrant le drapeau norvégien, sur son survêtement puis sur son bonnet, avant et après sa course victorieuse, avait marqué les esprits, trois jours seulement après les attentats commis par Anders Behring Breivik dans la capitale du pays, Oslo. "Le sport norvégien a perdu un héros, pas seulement en raison de ses performances mais aussi en raison de son attitude", a déclaré le président du Comité olympique norvégien, Borre Rognilen.

Dale Oen dédie sa victoire à la Norvège :

Avant cette consécration mondiale, Dale Oen avait déjà été sacré champion d'Europe à trois reprises, deux fois en grand bassin (2008 et 2010) et une fois en petit (2011). En 2008, il avait également été médaillé d'argent sur la distance, devant le Français Hugues Duboscq, dont il a été l'un des plus redoutables adversaires durant sa carrière. Dale Oen s'entraînait à Auburn, aux Etats-Unis, dans le même club que les Français Laure Manaudou et Frédérick Bousquet.

Le monde de la natation a rapidement fait part de sa tristesse sur le site de micro-blogging Twitter. "Journée triste pour la natation mondiale", a commenté le Français Amaury Leveaux sur son compte. "Je suis sans voix. RIP Dale Oen", a sobrement indiqué l'Italien Filippo Magnini. "Repose en paix mon ami, Alexander Dale Oen", a écrit de son côté l'Australien Eamon Sullivan. "L'un des meilleurs brasseurs de tous les temps. Tu vas nous manquer. Tellement triste". Dale Oen aurait eu 27 ans le 21 mai prochain.