Dakar 2015 : une victoire refusée pour excès de vitesse

  • A
  • A
Dakar 2015 : une victoire refusée pour excès de vitesse
@ AFP Franck Fife
Partagez sur :

Le prologue du rallye a été riche en émotions : le vainqueur de l'étape Al-Attiyah a été déclassé et le tenant du titre Nanni Roma a déjà perdu tout espoir de victoire 

Roma au tapis. Supposée être un simple prologue XXL, la première étape du Dakar 2015 a humilié le tenant du titre auto, l'Espagnol Nani Roma, remorqué par un camion, alors que le vainqueur du jour, le Qatari Al-Attiyah, a finalement été rétrogradé pour excès de vitesse. Premier à quitter Buenos Aires, à 05h15, au lever du jour, le Catalan s'est retrouvé arrêté au bord de la spéciale, après moins de 10 km, immobilisé par ce qui semblait être un simple problème électrique. Et l'addition a été très lourde, puisque Roma est finalement arrivé en 135e position avec près de 6 heures 30 de retard sur le vainqueur... l'Argentin Orlando Terranova. 

>> LIRE AUSSI - Peugeot, retour sur deux roues motrices

Une Mini peut en cacher une autre. Le titre est d'ores et déjà perdu pour Nani Roma, le seul avec Stéphane Peterhansel et Hubert Auriol à s'être déjà imposé sur le Dakar en auto et en moto. Consolation pour le constructeur allemand : c'est bien une Mini qui s'est imposée, mais pas celle que l'on a d'abord vu arriver en tête...

Meilleur temps sur les 175 km chronométrés, Al-Attiyah a été pénalisé de deux minutes par les commissaires de course pour un excès de vitesse, son GPS l'ayant dénoncé à 68 km/h dans une portion limitée à 50. Et c'est donc une autre Mini, celle d'"Orli" Terranova, qui est montée sur la plus haute marche du podium du jour. Devant le fantasque Américain Robby Gordon sur son Hummer et le Sud-Africain Giniel de Villiers (Toyota).