Dakar 2013 : les 10 chiffres à retenir

  • A
  • A
Dakar 2013 : les 10 chiffres à retenir
@ REUTERS
Partagez sur :

RALLYE - La 34e édition du Paris-Dakar a débuté samedi à Lima. Voici les 10 choses à savoir.

Samedi, les fans de rallye ne manqueront pas une miette du départ de la 34e édition du Paris-Dakar. Après avoir traversé le Pérou et le nord argentin, les concurrents retrouveront Santiago du Chili, le 19 janvier prochain. A quelques heures du départ, voici les 10 chiffres à retenir sur la course.

4. Tenant du titre dans la catégorie moto, le Français Cyril Despres est le grandissime favori, cette année encore. Avec déjà quatre titres sur le Paris-Dakar (2005, 2007, 2010 et 2012), il tentera de décrocher son cinquième trophée au volant de sa KTM.

10. A 38 ans, Despres aura encore des kilomètres de sable à avaler avant d'égaler le nombre de victoires de Stéphane Peterhansel. Avec 10 titres (six à moto et quatre en auto), il est la référence incontournable du Dakar. Avec Hubert Auriol, il est également le seul pilote à s'être imposé dans deux disciplines sur l'épreuve.

14. Les 1066 concurrents s'élanceront samedi 5 janvier de Lima. Après les 250 kilomètres (dont 13 de spéciale) le premier jour, les pilotes devront encore tenir le choc sur 13 autres étapes pour franchir la ligne d'arrivée.

Dakar-2

27. Depuis sa création en 1978, le Paris-Dakar a déjà traversé 27 pays. Cette année, le Pérou organise le départ pour la première fois.

53. Comme le nombre de nationalités représentées cette année sur le Dakar. Avec 123 concurrents au départ, la France est la première nationalité dans la "peloton". En 2013, sic nouvelles nations seront représentées (le Salvador, le Venezuela, le Paraguay, l'Egypte, la Zambie et la Mongolie).

73. Francisco Claudio Regunaschi, engagé en auto, est le doyen de la compétition. Le benjamin, lui, s'appelle Robert Van Pelt. Il n'a que 19 ans.

8.574. Les fous du guidon et du volant devront parcourir 8.574 kilomètres en 14 jours de course.

43.000. C'est la grosse mauvaise note du Dakar. Cette année, des organisations environnementales estiment que les concurrents devraient rejeter près de 43.000 de tonnes de gaz à effet de serre dans l'atmosphère.

62.500. Si les détracteurs de cette course se font régulièrement entendre, il ne faut pas oublier les passionnés du Dakar. Sur Twitter, vous êtes déjà plus de 62.000 à suivre le compte officiel de la course (et un peu plus de 618.000 sur Facebook). Pour les retardataires, c'est par ici.

4,5 millions. Cette passion se traduit aussi sur le bord de la route. Cette année, vous serez un peu plus de 4 millions de personnes à suivre les concurrents en Amérique du Sud.