Coupe Davis : Mayer remporte le simple le plus long

  • A
  • A
Coupe Davis : Mayer remporte le simple le plus long
@ Alejandro PAGNI/AFP
Partagez sur :

RECORD - L'Argentin a battu le Brésilien Joao Souza après 6h42' de match, dimanche, à Buenos Aires.

Les matches Argentine-Brésil ne sont décidément pas des matches comme les autres. C'est le cas dans le football, où les deux pays sud-américains sont les meilleurs ennemis du monde. Mais ce fut le cas également ce week-end en tennis où les deux nations se retrouvaient au premier tour de la Coupe Davis, sur la terre battue de Buenos Aires. Alors que le Brésil menait 2-1 après sa victoire lors du double, samedi, le n°1 argentin, Leonardo Mayer, classé 29e à l'ATP, l'a emporté sur Joao Souza (n°75) après un combat long de... 6h22' !

15-13 au cinquième set. L'Argentin avait enlevé les deux premières manches au jeu décisif avant de concéder les deux suivantes sur le même score de 7-5. Il a finalement trouvé les ressources pour s'imposer 15-13 au cinquième set (7-6[4], 7-6[5], 5-7, 5-7, 15-13). Ce premier simple de la dernière journée a été tellement long qu'il a empêché la tenue dimanche soir de l'intégralité de la dernière rencontre, décisive, entre Federico Delbonis et Thomaz Bellucci. Au moment de l'interruption par la nuit, Delbonis menait un set à zéro (6-3).

Plus long que le McEnroe-Wilander de 1982. Ce match Mayer-Souza, qui a duré 6h42', est le simple le plus long de l'histoire de la Coupe Davis. Le précédent record datait de 1982, lorsque l'Américain John McEnroe avait battu le Suédois Mats Wilander (9-7, 6-2, 15-17, 3-6, 8-6) à Saint Louis, dans le Missouri, en 6h22'. A cette époque, le jeu décisif n'existait pas encore. Aujourd'hui, seule la cinquième et dernière manche ne peut pas se jouer au jeu décisif. Mais ce simple de dimanche n'est pas pour autant le match le plus long de l'histoire de la Coupe Davis.

Loin des 11h05' d'Isner-Mahut. En effet, en 2013, à Genève, les Suisses Stan Wawrinka et Marco Chiudinelli s'étaient inclinés lors du double face à la paire tchèque Tomas Berdych-Lukas Rosol, après 7 heures et 1 minute de jeu. Le match le plus long de l'histoire du tennis date lui de 2010. L'Américain John Isner avait battu le Français Nicolas Mahut au premier tour de Wimbledon, après 11h05'. Mais la partie s'était déroulée sur trois jours, avec des temps de jeu répartis comme suit : 2h49' le mardi, 7h08' le mercredi et 1h08' le jeudi, jour du dénouement.

>> LIRE AUSSI - Coupe Davis : la France qualifiée pour les quarts de finale