Contador suspendu deux ans

  • A
  • A
Contador suspendu deux ans
Alberto Contador, ici sur le Tour 2010, a été déchu de sa victoire par la décision du TAS.@ REUTERS
Partagez sur :

CYCLISME - Le coureur espagnol a été lourdement sanctionné par le Tribunal arbitral du sport, lundi.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a décidé d'infliger une suspension de deux ans à Alberto Contador après son contrôle positif au clenbutérol, effectué lors d'une journée de repos sur la Grande Boucle, le 21 juillet 2010. Conséquence directe : Contador cède le Tour 2010 à Andy Schleck, qui avait fini 2e. L'Espagnol perd également tous ses titres conquis sur les 18 huit derniers mois, et notamment le Tour d'Italie 2011.

Au niveau financier, le coureur de l'équipe Saxo Bank risque une amende de 2,485 millions d'euros (la décision à ce sujet a été reportée). Et, last but not least, il ne pourra pas participer au prochain Tour de France, car il lui reste encore six mois de suspension à purger (jusqu'au 6 août 2012), le contrôle positif "ne remontant qu'à" un an et demi...

La thèse du complément alimentaire contaminé

Cette décision du TAS met fin à l'un des plus longs feuilletons du cyclisme moderne. En avril 2011, la Fédération espagnole avait blanchi son coureur, s'estimant convaincue par ses explications. Depuis le début de la polémique, ce dernier avance que son contrôle positif est dû à l'ingérence d'une viande importée d'Espagne et contaminée au clenbutérol, un agent anabolisant figurant sur la liste des produits interdits. Cette hypothèse avait laissé sceptique l'Union cycliste internationale (UCI) comme l'Agence mondiale antidopage (AMA), qui avaient interjeté appel devant le TAS en mars 2011.

Le TAS leur a donné raison et se fonde sur le caractère improbable d'une contamination alimentaire par une viande pour justifier sa décision. Celle-ci pourrait signifier une fin de carrière anticipée pour Contador, qui n'avait pas caché son intention d'arrêter le cyclisme en cas de décision défavorable prononcée à son encontre.