Comment vont les Bleus à J-30 des JO ?

  • A
  • A
Comment vont les Bleus à J-30 des JO ?
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

JO - Lemaitre, Manaudou, Parker et les autres sont dans les starting-blocks à un mois des Jeux.

En 2008, les Français avaient ramené 41 breloques (7 en or, 16 en argent et 18 en bronze) des Jeux olympiques de Pékin. A Londres, il faudra faire au moins aussi bien qu'il y a quatre ans et essayer de grignoter quelques places au tableau des médailles (la France avait terminé 10e en Chine). A 30 jours du grand rendez-vous londonien, les stars peaufinent leur préparation, entre bobos, grosse patate, perf' et petits tracas.

lemaitre

Lemaitre, un bon test à Helsinki. Il y a quatre ans, personne (ou presque) ne le connaissait. Avec trois médailles d'or aux championnats d'Europe de Barcelone, un chrono sous les 10 secondes, et plusieurs courses à essayer de titiller le maitre Bolt, il s'est fait un nom. Avec un record personnel à 9'92, il espère faire quelque chose à Londres. Le sprinteur français va d'abord filer à Helsinki cette semaine pour les championnats d'Europe, histoire de conserver son titre sur 100 m et de peaufiner sa préparation.

Soumaré et Diniz en place. La sprinteuse française Myriam Soumaré avait, elle aussi, crevé l'écran il y a deux ans aux Championnats d'Europe d'athlétisme de Barcelone. A Helsinki, elle devra confirmer pour bien préparer Londres. Il y a 10 jours, elle a retrouvé son titre de championne de France sur 200 m. Tout comme Yohann Diniz qui s'est imposé à Angers.

Manaudou sur de bons rails. Aux JO, son retour sera scruté par les caméras du monde entier. Après une préparation sérieuse aux Etats-Unis, la Française a prouvé qu'elle était en grande forme. En décrochant trois qualifications (100 et 200 m dos, 4x100 m 4 nages), la petite amie de Frédérick Bousquet ne ménage pas ses efforts. Aux dernières nouvelles, elle continue sa préparation en Alabama, aux Etats-Unis.   

Manaudou

Parker, un coup dans l'œil. C'est la grosse tuile du moment. Blessé à l'œil lors d'une bagarre dans un bar de New-York, "TP" est passé très près de la catastrophe. "J'ai failli perdre mon œil", a-t-il expliqué sur son site internet, le week-end dernier. Du coup, sa participation au tournoi olympique avec l'équipe de France est très sérieusement remise en cause. A la demande des Spurs, il va voir un spécialiste aux Etats-Unis le 5 juillet prochain qui déterminera si oui, ou non, il pourra participer aux Jeux.

Tsonga, un coup de pouce à Wimbledon. Il est déjà d'attaque sur le gazon londonien, un mois avant de participer aux Jeux. Il essaiera de faire au moins aussi bien que l'année dernière où il avait atteint les demi-finales. Une petite blessure au pouce a provoqué quelques frayeurs à ses fans. Sa victoire en trois sets secs au premier tour contre Lleyton Hewitt devrait les rassurer…

Monfils

Monfils pas au top. C'est le jour et la nuit entre "Jo" et "la Monf". Absent à Roland-Garros à cause d'une blessure au genou droit, le tennisman tricolore a dû renoncer également à disputer Wimbledon… Et quand on sait que le gazon ne lui réussit pas à merveille (son meilleur résultat à Wimbledon est un huitième de finale), difficile d'être optimiste…

Et les autres ?La porte-drapeau de la délégation tricolore, Laura Flessel, est passée complètement au travers de ses derniers championnats d'Europe (éliminée en quarts de finale). Les nageurs français, eux, donnent des signes plutôt positifs. Camille Lacourt, Yannick Agnel et Camille Muffat ont été très convaincants lors de la deuxième étape du circuit Mare Nostrum, à Canet-en-Rousillon, il y a 15 jours. Pas de problème non plus pour le judoka Teddy Riner qui s'est imposé à Lisbonne, dans une manche de la Coupe du monde sans perdre un seul combat. Quant à Richard Gasquet, lui aussi semble en grande forme. Qualifié pour le deuxième tour de Wimbledon après une victoire express (6-2, 6-2, 6-2) sur l'Allemand Tobias Kamke, le Biterrois dispose d'un tableau bien dégagé jusqu'aux quarts de finale. De quoi peaufiner sa préparation pour les Jeux…