Ciprelli en garde à vue, Longo entendue

  • A
  • A
Ciprelli en garde à vue, Longo entendue
Le mari de Jeannie Longo, Patrice Ciprelli, a été placé en garde à vue.@ MAXPPP
Partagez sur :

CYCLISME - Soupçonné d'avoir acheté de l'EPO, le mari de Jeannie Longo a été placé en garde à vue.

Nouveau rebondissement dans l'affaire Longo. Patrice Ciprelli, le mari et entraîneur de la championne, a été arrêté mercredi matin dans le chalet du couple, à Saint-Martin-le-Vinoux (Isère) par des hommes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP). Une perquisition est également en cours à son domicile. Il est accusé d'avoir acheté de l'EPO en 2007.

Nouveaux achats présumés d'EPO

Selon une information du journal L'Equipe, cette arrestation intervient dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte le 14 septembre 2011 par le Parquet de Grenoble. Mobilisés sur cette affaire depuis le le mois de septembre et les premières révélations, les gendarmes soupçonneraient Patrice Ciprelli d'avoir acheté de l'EPO en 2007, mais également en 2010 et 2011.

D'après le journal L'Equipe, les enquêteurs auraient réussi à mettre la main sur deux nouvelles factures d'environ 500 euros chacune. Ils auraient également identifié la nature de la marchandise importée via Internet et des colis postaux : de l'Eprex, EPO de première génération. Le dernier achat daterait de mai 2011, quelques jours seulement avant le sacre de Jeannie Longo dans le contre-la-montre des championnats de France.

Jeannie Longo bientôt entendue

Jeannie Longo serait actuellement entendue comme témoin dans cette affaire. Si la responsabilité de celle-ci venait à être prouvée, sa participation aux Jeux Olympiques de Londres serait largement compromise.

Un nouveau apparaît également dans cette enquête, celui de Michel Lucatelli, directeur de l'équipe de France de skicross. Il pourrait lui aussi être entendu pour avoir récupéré un colis pour Patrice Ciprelli

>>> Lire ici le décryptage sur l'affaire Longo