Ce ne sera pas du gâteau pour Djokovic

  • A
  • A
Ce ne sera pas du gâteau pour Djokovic
@ REUTERS
Partagez sur :

ROLAND-GARROS - Le Serbe, n°1 mondial, a hérité de Federer dans sa partie de tableau.

Federer, vainqueur de Djokovic (930x620)

© MAXPPP

C'était la principale inconnue du tirage au sort du tableau final de Roland-Garros, qui a eu lieu vendredi : dans quelle partie de tableau Roger Federer allait-il être placé ? Réponse : celle du n°1 Novak Djokovic, qui pourrait très bien retrouver son bourreau de l'an dernier au même stade des demi-finales (photo). Avant cela, le Serbe n'aura pas des parties faciles avec notamment un deuxième tour possible contre l'Australien Lleyton Hewitt et un troisième face à l'Autrichien Jürgen Melzer.

msdraw

Et, si l'on se projette sur les quarts de finale, "Nole" pourrait hériter d'un Français, Gilles Simon ou Jo-Wilfried Tsonga, placés tout près l'un de l'autre dans le tableau. "Je suis en pleine confiance mais je pense seulement à mon premier tour contre (Potito) Starace, un spécialiste de la terre battue, qui ne sera pas facile", a reconnu Djokovic.

Nadal "grand favori" pour Federer

Si le Serbe a de quoi grimacer, son possible adversaire en demi-finales, Roger Federer, n'a pas de quoi rire non plus. Son premier tour face au modeste allemand Tobias Kamke devrait être une formalité, mais l'Argentin David Nalbandian pourrait se présenter face à lui au deuxième tour. Les redoutables Juan Martin del Potro, tête de série n°9, et Tomas Berdych (n°7), sont également des adversaires potentiels de "Fed" en quarts de finale. "C'est un tournoi plein d'enjeux. "Rafa" peut battre le record de Björn Borg et Djokovic faire le Grand Chelem sur deux ans. Et Federer pourrait affoler les compteurs en gagnant un nouveau majeur (il en a remporté 16 ndlr)" a déclaré Guy Forget, qui fait désormais partie de l'organisation du tournoi. "Je pense que Djoko peut le faire. Mais objectivement, il n'est pas le favori, Nadal a placé le curseur très haut."

Rafael Nadal et Na Li (930x620)

© REUTERS

Gasquet passe au troisième tour, 930

© MAXPPP

Federer est du même avis. "C'est fou qu'on puisse seulement débattre de ça. "Rafa" est le grand favori, sans discussion possible. Il n'a pas perdu un set à Monte-Carlo, Barcelone et Rome cette année", a souligné le Suisse, n°3 mondial. Et Nadal, sextuple vainqueur de l'épreuve, a été gâté par le tirage qui ne lui propose guère de défis insurmontables avant une éventuelle demi-finale face à l'Ecossais Andy Murray, son compatriote David Ferrer ou... Richard Gasquet. Les Français n'ont pas trop à se plaindre de leur premier tour, relativement jouable dans l'ensemble.

Chez les femmes, la Russe Maria Sharapova, vainqueur à Rome, l'Américaine Serena Williams, qui a triomphé à Madrid, et l'ancienne n°1 mondiale Caroline Wozniacki se retrouvent dans un quart de tableau explosif. Dans leur moitié, figurent également la Chinoise Li Na, vainqueur l'an dernier, et l'Italienne Francesca Schiavone, qui l'avait emporté l'année précédente. La n°1 mondiale, la Biélorusse Victoria Azarenka, désormais conseillée par Amélie Mauresmo, a en revanche un tableau bien plus dégagé. Demi-finaliste l'an dernier, la Française Marion Bartoli débutera face à une qualifiée avant de rencontrer éventuellement la Polonaise Agnieszka Radwanska en quarts. Pour la Tricolore, en passe de confiance, on n'en est pas encore là...

wsdraw