Boxe : Mormeck perd son pari et raccroche les gants

  • A
  • A
Boxe : Mormeck perd son pari et raccroche les gants
@ MAXPPP
Partagez sur :

DÉFAITE - Jean-Marc Mormeck a raté son retour sur le ring en s'inclinant aux points face au Polonais Mateusz Masternak, vendredi à Issy-les-Moulineaux. 

Pari perdu pour Mormeck. Cette fois, c’est vraiment fini. Le Français Jean-Marc Mormeck, ancien champion du monde des poids lourds-légers, a été battu vendredi aux points par le Polonais Mateusz Masternak et a décidé de mettre fin à sa carrière à 42 ans. Défait 99-92, 95-95, 98-92 par l'ancien champion d'Europe Masternak, Mormeck n'a pas réussi à tenir la distance des dix rounds face à un adversaire de 15 ans son cadet.

>> LIRE AUSSI - La boxe est-elle un sport de vieux ?

Il fait applaudir son adversaire. Six fois champion du monde (WBA de 2002 à 2005 et WBA-WBC en 2005 et 2007), Mormeck, qui envisageait une dixième finale mondiale en cas de victoire vendredi avait déclaré avant ce combat, catégorie lourds-légers, qu'il arrêterait la boxe en cas de défaite. "J'ai 42 ans, j'ai choisi de faire ce faire ce défi contre ce jeune, sachant que je risquais de le perdre, donc respectez-le et applaudissez-le car il a gagné", a-t-il déclaré à la fin du match devant une salle surchauffée qui n'a cessé de l'encourager.

43 combats, 37 succès. Le Guadeloupéen, qui espérait une dixième finale mondiale, en lourd-légers, souhaitait effacer sa défaite par KO au 4e round, face à l'Ukrainien Vladimir Klitschko, en mars 2012 à Düsseldorf (Allemagne), dans un combat de poids lourds, titre (WBO-IBF-WBA) en jeu. Mission presque accomplie pour ce boxeur qui avait commencé sa carrière en mi-lourd et dont la morphologie et le talent lui ont permis d'être un des meilleurs, si ce n'est le meilleur lourd-léger des années 2000. Son palmarès l'atteste : en 43 combats, Mormeck aura remporté 37 succès et subi six défaites, dont celle de ce soir, qui met un point final à un parcours exceptionnel.

"Emmerder" la Fédération. Et maintenant, que va faire Jean-Marc Mormeck ? "Il y a un futur pour la boxe en France", a-t-il déclaré, vendredi soir. "Il faut que la Fédération (FFBoxe) s'en occupe mais c'est une maison de retraite", a-t-il envoyé, à la manière des fameux crochets des deux mains dont il avait le secret.

Souvent en désaccord avec la politique menée par la Fédération, il n'écarte pas l'idée d'en partir à l'assaut. "Comment fait-on pour devenir président ?", a lancé, l'oeil narquois, le sextuple champion du monde (WBA de 2002 à 2005 et WBA-WBC en 2005 et 2007). "Je sais qu'ils ne vont pas me choisir. Je vais faire comme d'habitude, je vais les emmerder..."