Azarenka, le cri de douleur

  • A
  • A
Azarenka, le cri de douleur
@ MAXPPP
Partagez sur :

VIDEO - La Biélorusse s'est fait mal au genou droit sur une chute, lundi, à Wimbledon.

La Biélorusse Victoria Azarenka, deuxième joueuse mondiale, a l'habitude de ponctuer chacune de ses frappes d'un hurlement. Mais le cri que la récente demi-finaliste de Roland-Garros a poussé lundi, sur le court n°1 de Wimbledon, en début de deuxième set, face à la modeste Portugaise Maria Joao Kehler, 106e mondiale, était d'un tout autre genre : c'était un cri de douleur. Alors qu'elle menait 6-1, 1-0, "Vika" a glissé lors d'un replacement après son service. La Biélorusse a alors effectué une sorte de grand écart avant de rester plusieurs minutes au sol, sous l’œil scrutateur de son adversaire, venue s'enquérir de son état, et de son compagnon, Redfoo, du groupe LMFAO.

Azarenka chute après un service :

Azarenka, en pleurs sur sa chaise, a repris le jeu le genou droit bandé, a fait une double faute dans la foulée puis perdu le jeu. Mais, bien que boitillante et incapable de reprendre toute balle qui ne passait pas à sa portée, la Biélorusse s'est suffisamment reprise pour remporter le match en ne concédant au final que trois jeux (6-1, 6-2). Au prochain tour, Azarenka doit affronter l'Italienne Flavia Pennetta, qui a battu la Britannique Elena Baltacha (6-4, 6-1). Les heures qui viennent nous diront si, plus que de la douleur, il y avait dans ce cri pas mal de peur...