Attention au zéro pointé pour le ski français

  • A
  • A
Attention au zéro pointé pour le ski français
@ REUTERS
Partagez sur :

FIASCO - Le ski alpin a raté sa première semaine des Jeux olympiques de Sotchi. Attention aux dernières épreuves.

Encore bredouille. Il y a quatre ans à Vancouver, le ski français était revenu sans aucune médaille. Après une semaine de compétition et plusieurs désillusions, la menace du zéro pointé place encore. Et ce n'est pas la nouvelle sortie de piste de Marie Marchand-Arvier, samedi lors du super-G, qui devrait rassurer l'équipe de France... 

Theaux

© REUTERS

Une semaine cauchemar. La mauvaise série a commencé avec la descente, dimanche dernier. David Poisson, 16e et Adrien Théaux (photo), 18e, n'ont pas vraiment brillé. Rebelote mardi avec la chute de Marie Marchand-Arvier. Vendredi, Alexis Pinturault, pourtant annoncé parmi les favoris du super-combiné, est passé totalement à côté. Enfin samedi, "MMA" n'aura tenu que 11 secondes lors du super-G... Si on fait le bilan, la 16e place de David Poisson en descente est la meilleure place obtenue lors des 5 premières courses par l'équipe de France d'alpin.

Les Bleus meilleurs aux Mondiaux... L'année dernière aux championnats du monde de Schladming, en Autriche, l'équipe de France avait cartonné. Marion Rolland avait remporté la descente à la surprise générale. Gauthier de Tessières (2e du super-G) et David Poisson (3e en descente) avaient également fait sensation. Mais en période olympique, les Bleus semblent beaucoup plus maudits.

Alexis-Pinturault-930_scalewidth_630

© REUTERS

Beaucoup de blessés. La malédiction avait même commencé bien avant les Jeux olympiques de Sotchi avec plusieurs forfaits. Championne du monde en titre, Marion Rolland s'est blessée à l'entraînement. Même crève-cœur pour Tessa Worley après sa chute dans le slalom de Courchevel. Deux grandes chances de médailles en moins, forcément, ça n'aide pas.

Encore quelques chances. Essayons quand même de rester optimistes un instant. ll reste encore une semaine de compétition et le clan tricolore attend avec impatience les épreuves techniques comme le géant et le slalom. Chez les hommes, Alexis Pinturault aura à cœur de se racheter. Mais il faudra aussi compter sur Jean-Baptiste Grande et Thomas Fanara.

sur le même sujet, sujet,

ACCIDENT - Une Russe chute lourdement en skicross

VIDÉO - Marie Archand-Arvier se rate encore

DÉCEPTION - Alexis Pinturault passe à côté

TCHAO PATINS - Brian Joubert met un terme à sa carrière