Armstrong : le cyclisme au ban des JO ?

  • A
  • A
Armstrong : le cyclisme au ban des JO ?
@ REUTERS
Partagez sur :

DOPAGE - Un membre du CIO souhaite bannir le cyclisme des Jeux si l'UCI a couvert le Texan.

• La menace. L’affaire de dopage de Lance Armstrong pourrait faire de très nombreux dommages collatéraux. Un membre du Comité international olympique (CIO), par ailleurs ancien président de l'Agence mondiale antidopage (AMA), a en effet évoqué une possible suppression des épreuves de cyclisme lors des futurs Jeux olympiques. Une manière de punir toute une discipline pour ne pas avoir fait le ménage dans ses rangs.
>> A LIRE AUSSI : Armstrong aurait avoué s'être dopé

Quel rapport entre Lance Armstrong et les JO ? Si Dick Pound, membre du CIO à l’origine de cette menace, fait le lien entre les deux, c’est parce que l’Union cycliste internationale est soupçonnée de faute grave dans ce dossier. Cette instance, qui réunit toutes les fédérations nationales et est censée être le gendarme du secteur, est accusée par l'Agence américaine antidopage d’avoir couvert Lance Armstrong lors d'un contrôle positif en 2001.

Une enquête en cours. Suite à ces accusations de l’agence antidopage américaine, le CIO a chargé une commission d'enquête indépendante de faire toute la lumière. Si l'ancien coureur, suspendu à vie et déjà déchu de ses sept Tours de France, venait à se défendre en montrant que l'UCI l'a effectivement couvert, le Comité international olympique n'aurait d'autre choix que de prendre des décisions drastiques, a estimé Dick Pound.
>> A LIRE AUSSI : Attention, Armstrong pourrait charger

Armstrong-3

Une sanction pas facile à appliquer. Une telle menace n’est pas à prendre à la légère mais de nombreux points d’interrogations persistent. Primo, le cyclisme englobe de très nombreuses disciplines et seul le cyclisme sur route semble être dans le viseur de Dick Pound. Quid du cyclisme sur piste et du VTT, eux aussi sous l’égide de l’UCI ?

Ensuite, les délais avant une telle mise à l’écart seraient très longs. Ainsi, le retour du golf parmi les disciplines olympiques a été acté en octobre 2009 pour les JO de 2016 au Brésil. Enfin, un pays organisateur comme le Brésil pourrait demander des réparations s’il a déjà construit des infrastructures qui ne seraient alors pas utilisées.