Alonso au secours d'Euskaltel

  • A
  • A
Alonso au secours d'Euskaltel
@ MAXPPP
Partagez sur :

CYCLISME - Le pilote de F1 a décidé de sauver l'équipe basque, menacée de disparition.

Alonso sur un vélo (930x1240)

© REUTERS

Depuis 1994, elle animait le peloton et mettait l'ambiance dans les cols pyrénéens, avec sa cohorte de supporters tout d'orange vêtus. L'annonce de la disparition de l'équipe cycliste Euskaltel-Euskadi, le 20 août dernier, avait provoqué une certaine émotion chez les suiveurs. Mais, mardi, la célèbre équipe basque, qui participe actuellement au Tour d'Espagne, a trouvé son homme providentiel en la personne de... Fernando Alonso ! Le pilote de Ferrari, double champion du monde de F1 avec Renault en 2005 et 2006, a en effet annoncé être parvenu à un accord pour racheter la licence Pro Tour de l'équipe. "Hormis sa présence dans sa routine quotidienne, il a toujours eu une passion pour ce monde singulier des deux roues", explique le site officiel du pilote espagnol. "Depuis son plus jeune âge, il a adopté les valeurs transmises par ce sport. Des valeurs qui font partie intégrante de sa philosophie de vie et grâce auxquelles il a été capable de grandir et d'avoir du succès dans son propre sport."

Un nouveau nom : Basque Cycling Pro Team

Le groupe de télécommunications privé Euskaltel, principal sponsor de l'équipe, qui a versé 7 millions d'euros pour l'année 2013, cherchait un partenaire après le désengagement de la communauté autonome du pays basque. Euskaltel a souligné avoir versé plus de 45 millions d'euros, en 17 ans, à l'une des plus anciennes équipes du peloton, présente sans interruption depuis près de 20 ans. La série va donc continuer, mais sous une autre forme. L'équipe devrait ainsi être rebaptisée Basque Cycling Pro Team (BCPT) pour les trois prochaines saisons et fonctionner avec un budget de 9 millions d'euros.

Igor Anton (930x620)

© REUTERS

"Enthousiasme, sérieux, sacrifice, évolution et transparence sont les maîtres mots sur lesquels cette équipe sera construite", indique le site officiel du pilote de la Scuderia Ferrari. "La nouvelle équipe honorera ses engagements envers les cyclistes actuellement sous contrat avec Euskaltel-Euskadi pour les saisons 2014 et 2015." Parmi les coureurs sous contrat, on retrouve notamment le champion olympique de Pékin, Samuel Sanchez, ou encore l'espoir français Romain Sicard. Euskaltel, dont l'effectif était composé en grande partie de coureurs basques, pourrait changer de visage en passant sous le pavillon d'Alonso.

Dans un premier temps, Sanchez, mais également les autres principaux coureurs de l'équipe, comme Igor Anton, Mikel Nieve ou les frères Izagirre devraient rester sous les couleurs basques. "Notre volonté est d'assurer la continuité de l'équipe et de la faire grandir petit à petit en incorporant des grands noms du peloton avec l'intention d'assurer une transition vers un projet plus international, à moyen ou long terme", insiste le communiqué d'Alonso. Présente cette année sur le Tour, l'équipe a souffert de l'absence de son leader, Samuel Sanchez, 3e en 2010 et vainqueur du classement de la montagne l'année suivante. Son leader de substitution, Egoi Martinez, n'a terminé que 17e du général.