All-Star Game : Parker et Noah en piste

  • A
  • A
All-Star Game : Parker et Noah en piste
@ REUTERS
Partagez sur :

COCORICO - Tony Parker et Joakim Noah participent, dans la nuit de dimanche à lundi, au All Star Game.

Durant tout le weekend se tient le All Star Game, avec en point d'orgue le match de gala opposant les meilleurs joueurs de la conférence Ouest à ceux de la conférence Est, dans la nuit de dimanche à lundi. Une 63ème édition qui a lieu à la Nouvelle-Orléans cette année, avec deux Français sur le parquet : Tony Parker et Joakim Noah.

Parker-Noah

Fierté nationale. C’est la deuxième année de suite que Parker et Noah portent les couleurs respectives de l’Ouest et l’Est. "C’est une forme de reconnaissance pour le basket français", plastronne au micro Europe 1 le Directeur technique national de la Fédération française de Basket, Patrick Beesley. "Il y a dix ans de cela, on n’aurait jamais imaginé avoir un ou plusieurs Français au All Star Game. C’est le fruit du travail de la formation". Une formation qui semble avoir trouvé ses marques puisque avec 11 représentants, la France est le pays le plus représenté en NBA, derrière les Américains.

Présent à la Nouvelle-Orléans pour assister à la rencontre, Patrick Beesley est aussi là pour apporter son soutien aux deux frenchies : "quand on a deux Français qui sont dans la sélection NBA, on est là pour leur dire que c’est bien". Mais si le DTN a fait le déplacement, c’est également pour parler de l’équipe de France, sujet sensible notamment pour Joakim Noah.

Noah fait l'impasse avec les Bleus. Comme ce fut le cas pour l’Euro 2013, Joakim Noah fera une nouvelle fois l’impasse sur la sélection tricolore. Il a en effet annoncé qu’il ne participera pas à la prochaine Coupe du monde 2014, qui se tiendra en septembre prochain en Espagne. "On s’y attendait", confie un brin fataliste Patrick Beesley. "Je vais le rencontrer pour en parler, mais il semble qu’il nous ait devancé. On en a déjà parlé et on sait qu’il se projette plus vers 2016 et les JO de Rio".
Patrick Beesley DTN Basket

"Jooks" justifie son absence par le manque de condition physique, alors que le pivot est actuellement dans une forme resplendissante avec les Chicago Bulls, enchaînant les performances de haut vol. Un argumentaire qui n'est pas trop du goût de Patrick Beesley. "Le cumul des saisons NBA et de l’équipe nationale oui, c’est un vrai problème, mais il y a des joueurs qui assument cette charge tout au long de l’année et qui sont présents en sélection", rappelle-t-il, citant l’exemple de Tony Parker. "Il a joué 340 matches en trois ans. Soit on est en charge d’assumer la charge tricolore, soit on ne l’est pas". Joakim Noah appréciera cette pique...