Brahim Asloum salue Alexis Vastine : "on a perdu un grand homme"

  • A
  • A
Brahim Asloum salue Alexis Vastine : "on a perdu un grand homme"
@ AFP
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le boxeur, champion olympique à Sydney, a confié sa peine après la mort d’Alexis Vastine.

La boxe française est K.O debout après la mort d’un de ses plus illustres représentants. Brahim Asloum, champion olympique de boxe à Sydney, a confié sa peine après la disparition d’Alexis Vastine, décédé lundi en Argentine lors de la collision de deux hélicoptères, sur le tournage de l’émission Dropped. "Tout le monde de la boxe en souffre. On a perdu un grand homme, un grand champion, un exemple pour la nouvelle génération. Alexis Vastine était devenu une référence", s’est désolé l'ancien boxeur tricolore au micro d’Europe 1.

Vastine avait "cette capacité à ne pas lâcher prise". "Je connais bien Alexis, on a eu l’occasion de travailler ensemble. Il est pétri de qualités, il fait partie pour moi, sur les deux ou trois dernières générations , des meilleurs boxeurs qu’on ait eus", a confié Brahim Asloum. "Ce qui était impressionnant avec Alexis, cette capacité à ne pas lâcher prise. Il voulait aller à Rio pour montrer qu’il était le meilleur. Il avait vécu des moments difficiles, des années difficiles", a ajouté l'ancien boxeur.

"Il a vécu des injustices très douloureuses". Brahim Asloum est aussi revenu sur le parcours tortueux d’Alexis Vastine. "Malheureusement il avait des défis, comme décrocher à Rio ((les prochains JO, en 2016, ndlr) la médaille olympique qui lui manquait. Il était reparti à l’entraînement pour l’avoir. Il a vécu des injustices très douloureuses aux  Jeux Olympiques, comme à Londres en 2012 (éliminé en quart de finale sur une décision contestée des juges, ndlr)", a raconté l'ancien champion du monde des mi-mouches WBA.

"Que voulez-vous dire à ça ?" Brahim Asloum a également eu quelques mots pour la famille Vastine, touchée par le malheur pour la deuxième fois en moins de trois mois. "On les soutient comme on peut. Les parents d’Alexis ont déjà vécu un décès il y a deux mois, avec la petite sœur d’Alexis, de 21 ans, qui est morte dans un accident de voiture. En trois mois, ils ont perdu deux enfants. Que voulez-vous dire à ça ?", a soufflé le boxeur.  

Asloum a refusé de participer à l’émission. Brahim Asloum avait lui aussi été sollicité par la production de Dropped pour participer à l’émission de TF1. Mais le boxeur a préféré décliner l’invitation. "On me l’avait proposé, je me suis abstenu. La seule chose qui me donnait envie c’est de vivre des aventures fortes, et c’est vrai que celle-là était intéressante, mais je suis amené à faire d’autres choses", a expliqué Brahim Asloum.

L'intégralité de l'interview de Brahim Asloum :

>> LIRE AUSSI - Mort d’Alexis Vastine, le boxeur maudit des JO

>> LIRE AUSSI - Mort d’Alexis Vastine, "ça fait mal, c’est dur", confie Teddy Rinner

>> LIRE AUSSI - Dropped, quel était le concept du jeu ?