Agnel rejoint l'ancien coach de Phelps

  • A
  • A
Agnel rejoint l'ancien coach de Phelps
@ MAXPPP
Partagez sur :

NATATION - Le champion olympique va s'entraîner avec Bob Bowman, ex-entraîneur de Michael Phelps.

Phelps avec Bowman (930x620)

© REUTERS

Yannick Agnel va bien nager dans la vague de Michael Phelps. Le champion olympique français du 200 m a en effet officialisé mardi lors d'une conférence de presse qu'il allait désormais s'entraîner aux Etats-Unis, à Baltimore, avec Bob Bowman, ancien mentor de Michael Phelps, l'homme aux 22 médailles olympiques, dont 18 en or.

"Je reviens de Colorado Springs, où j'ai eu des discussions avec Bob Bowman (ici à droite) à propos d'un nouveau projet tant humain que sportif", a souligné Agnel lors d'une conférence de presse à Rueil-Malmaison. "Bob a souhaité m'accompagner dans cette démarche. On marche main dans la main jusqu'à Rio (pour les JO 2016)."

En quête de "chaleur humaine" et de "partage"

Agnel avec Hollande (930x620)

© REUTERS

Agnel (ici lors de la remise de la Légion d'honneur en mars dernier) met fin à une collaboration de près de sept ans avec Fabrice Pellerin, son entraîneur à Nice, qui l'a conduit aux titres européen sur 400 m en 2010 et olympique sur 200 m en 2012. "Ce qui me manquait sur Nice, et que je vais trouver chez Bowman, c'est la chaleur humaine, le partage, la sincérité, des éléments que Fabrice a voulu volontairement élaguer. Il a toujours voulu mettre beaucoup de distance entre lui et ses nageurs", a insisté Agnel, qui explique avoir pris cette décision en trois jours. Il avait d'abord expliqué à son entraîneur, qui est également celui de la championne olympique du 400 m Camille Muffat, qu'il voulait faire un "break". Le break s'est finalement transformé en installation outre-Atlantique.

En relais à Barcelone

Agnel natation (930x620)

© MAXPPP

"Je me suis dit : "les Etats-Unis, pourquoi pas ?", a expliqué Agnel, qui fêtera ses 21 ans le 9 juin prochain. Bob Bowman (qu'il a contacté via son compte Twitter selon L'Equipe) est apparu comme une évidence, c'est un mythe, l'entraîneur de Michael Phelps. Je suis encore motivé, j'ai encore envie de faire de belles choses, Baltimore, c'est la solution." Le timing de cette "solution" a de quoi surprendre alors que les championnats du monde ont lieu dans moins de deux mois, à Barcelone. Agnel avait fait du 100 et du 200 m son double objectif de la saison, lui qui n'a jamais été champion du monde. Après avoir pensé zapper intégralement la compétition, il a annoncé qu'il disputerait finalement les relais avec l'équipe de France mais "probablement pas" les deux distances sur lesquelles il s'était qualifié en individuel.

Cette décision rappelle celle qu'avait prise Laure Manaudou deux ans après son sacre à Athènes. Après avoir réussi d'excellents Mondiaux en 2007, la native d'Ambérieu avait ensuite manqué ses JO à Pékin et n'avait jamais retrouvé la forme qui avait fait d'elle la première championne olympique française de l'histoire. Souhaitons à Agnel qu'il ne connaisse pas à Rio le même type de mésaventure...