Monfils : "Ça fait plusieurs jours que je suis malade"

  • A
  • A
Monfils : "Ça fait plusieurs jours que je suis malade"
Gaël Monfils n'a pas été capable de défendre ses chances, lundi, face à Roger Federer.@ Dominique FAGET/AFP
Partagez sur :

REGRETS - Le joueur tricolore, battu par Roger Federer, lundi, en huitièmes de finale, a expliqué avoir été amoindri par un coup de froid.

ROLAND-GARROS

Mais qu'est-il arrivé à Gaël Monfils ? C'est la question que les spectateurs du court Philippe-Chatrier se sont posés, lundi, après avoir vu le Français être châtié par Roger Federer lors des deux derniers sets de leur huitième de finale (6-3, 4-6, 6-4, 6-1). Un premier élément de réponse avait été apporté sur le court par le Parisien, qui a fait appel au médecin à 2-1 dans la quatrième manche : un souci physique était venu amoindrir ses chances. "La Monf" l'a confirmé en conférence de presse : il était enrhumé.

Nez bouché et mauvaise nuit. "J'avais le nez bouché et je lui ai demandé un médicament pour le déboucher. J'étais un peu "flat" (à plat)', a confié le Français. "Ça fait plusieurs jours que je suis malade et je n'avais pas beaucoup d'énergie aujourd'hui (lundi). Je n'ai pas eu une bonne nuit, je me suis réveillé plusieurs fois en nages. Roger a fait un match solide. Mais je sentais que j'étais pas mou, j'avais le nez bouché. C'était trop dur pour moi physiquement. Hier (dimanche), avant le match, j'avais de la fièvre. Il a fait froid en plus sur le court, et je pense que ça n'a pas arrangé les choses." Plus que la défaite et l'élimination, sa quatrième enregistrée face à Federer porte d'Auteuil, Monfils a paru regretter ce maudit virus qui l'a affaibli.

"J'aimerais bien avoir le secret pour être une machine, ne jamais être blessé", a-t-il reconnu, désabusé et conscient aussi de ses propres erreurs. "Il y a pas mal de choses où il faut que je progresse et que j'évolue : l'alimentation, la gestion des choses un peu plus simples, par rapport à la météo, plus me couvrir le soir, faire plus attention, des petites choses un peu connes de la vie. (…) Souvent, par exemple, après les entraînements, je vais parler, signer des autographes, alors que je pourrais le faire après avoir mis un pull…"

"Le sans gluten, s'il faut tester..." A 28 ans, "La Monf" semble être en pleine prise de conscience sur ses méthodes de préparation. "Je vais tester de nouveaux trucs au niveau de l'alimentation, je vais essayer de pousser un peu plus avec Gaëtan (Olivier, son préparateur physique et thérapeute, ndlr). On l'a fait 15 jours, je trouve ça chiant parce que j'aime bien les petits plaisirs." Alors, Monfils, bientôt à la télévision pour faire la publicité d'une alimentation sans gluten, celle qui a visiblement si bien réussi à Novak Djokovic, n°1 mondial ? "Je ne suis pas forcément pour ça, mais Gaëtan, il a envie que je teste. Après, le sans gluten, s'il faut tester…"